Sébastien Pelissier (Alliance Police) : "18 interpellations et 24 véhicules brûlés" à Toulouse

Sébastien Pelissier (Alliance Police) : "18 interpellations et 24 véhicules brûlés" à Toulouse

Sébastien Pelissier (Secrétaire départemental adjoint pour la Haute-Garonne du Syndicat Alliance Police Nationale) était ce mardi l'invité de Patrick Roger dans le Grand Matin sud Radio.

La ville de Toulouse (Haute-Garonne) vient de connaître une deuxième nuit de violences et d'affrontements entre jeunes et forces de l'ordre dans les quartiers "sensibles" du Mirail. Le point sur la situation.

Invité de Patrick Roger ce mardi dans le Grand Matin Sud RadioSébastien Pelissier (Secrétaire départemental adjoint pour la Haute-Garonne du Syndicat Alliance Police Nationale) nous a ainsi éclairé sur les événements qui se sont déroulés sur place depuis deux jours. "La nuit a été un peu identique à celle d'avant. On a eu pas mal de véhicules brûlés. Cette nuit, on a quand même compté 18 interpellations. S'ajoutent à ce décompte 24 véhicules brûlés", nous a-t-il d'abord précisé.

Alors que beaucoup de rumeurs circulent quant à l'origine de cette flambée et notamment la mort par pendaison d'un détenu de la prison de Seysses, M. Pelissier a confirmé que ce décès était l'événement déclencheur des violences, expliquant que les proches du détenu, ne croyant pas à la thèse du suicide de ce dernier, "pensent qu'il a été battu par les gardiens de prison". Et l'intéressé d'indiquer par ailleurs qu'il y a eu "une mutinerie hier en fin d'après-midi" dans l'établissement pénitentiaire, nécessitant l'intervention de gendarmes et des équipes de la prison pour ramener le calme.

>> Retrouvez l'intégralité de l'interview, disponible en podcast

 

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio