single.php

Les amendes routières ont rapporté plus de 2 milliards d’euros à l’État en 2023, un record

Par Jean Baptiste Giraud

La multiplication des radars sur les routes rapporte une fortune à l'État. Mais quel intérêt pour la sécurité routière ?

radars
Les radars rapportent une fortune à l'État.

Les amendes routières ont rapporté plus de 2 milliards d’euros à l’État en 2023. Un chiffre en augmentation de 7% par rapport à 2022, et une année record !

Radars : pas d'effet sur la mortalité routière

"Nous nous y attendions, réagit Alexandra Legendre, porte-parole Ligue de Défense des Conducteurs. Le ministère de l’Intérieur avait prévu, il y a trois ans, une explosion en 2023 du nombre de points retirés. Comme dans une boule de cristal, l’État prévoyait de s’en mettre plein les poches, si vous me permettez l’expression."

"L’automobiliste est une sorte de variable d’ajustement. Le problème est le rapport entre cette répression extrêmement dure et la stagnation de la sécurité et de la mortalité routière. Cela fait dix ans que l’on multiplie les radars et que l’on en est à 3 200 morts par an. Il n’y a pas de corrélation entre sécurité routière et prolifération des radars."

 

"Un manque de transparence"

"Nous ne sommes pas les seuls à faire ce constat, la Cour des Comptes le fait également, souligne Alexandra Legendre, porte-parole Ligue de Défense des Conducteurs. Si vous observez les courbes de mortalité routière, elles étaient déjà vertueuses avant 2003 et les premiers radars automatiques. Les voitures ont fait énormément de progrès. Les secours portés aux victime sont plus efficaces. Il faut arrêter de chasser systématiquement les conducteurs". L’État entend pourtant continuer à développer les radars, automatiques, tronçons, de covoiturage.

"Ce n’est pas près de s’arrêter : les maires et collectivités territoriales vont pouvoir en développer davantage. Ce sera de moins en moins transparent, avec de moins en moins d’informations sur cette répression automatisée. Que les gens respectent le code de la route est notre priorité. Mais ces voitures radars dont la conduite est confié à des chauffeurs privés, c’est un dévoiement, entre voitures banalisées et capteur infrarouge. Il n’y a aucune vertu pédagogique. Six PV sur dix sont pour des dépassement de moins de 10 km/h des limitations de vitesse."

Retrouvez "Sud Radio vous explique" chaque jour à 7h40 dans le Grand Matin Sud Radio avec Benjamin Glaise.

Cliquez ici pour écouter “Sud Radio vous explique”

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

 

L'info en continu
07H
05H
04H
23H
22H
21H
20H
19H
Revenir
au direct

À Suivre
/