Les champs de lavande de Provence sont-ils en danger ?

Les célèbres et éternels champs de lavande risquent-ils de disparaître des paysages de la Drôme provençale ?

lavande
Les champs de lavande de la Drôme provençale vont-ils disparaître ? (Crédit : Wikipedia)

Comment la lavande pourrait-elle disparaître des paysages de la Drôme provençale alors que les ventes ne cessent d’augmenter ?

"Des terres historiques et culturelles"

"Les cours de la lavande sont passés de 34 € le kilo à 11 € le kilo, décrypte Marie-Pierre Monier, sénatrice de la Drôme. Or, le coût de production est de 18 €. On se bagarre pour que les champs de lavande ne disparaissent pas, aider la filière dans ce passage difficile. On fait tout pour les accompagner. Nous avons soumis des propositions à la préfecture et au gouvernement pour les soutenir."

"Les champs de lavande, ce sont des terres historiques et culturelles où l’on a historiquement cultivé la lavande. On parle de surproduction, mais on produit de la lavande en Beauce. C’est plat, ce sont des exploitations de plusieurs centaines d’hectares. Il y a une surproduction : en dix ans, la surface de lavandin a doublé alors que la consommation n’a progressé que de 50%."

 

 

Arracher la lavande dans la Beauce

Quelles sont les mesures principales proposées ? "Le gel qui a eu lieu va supposer l’arrachage de certains plants, explique Marie-Pierre Monier, sénatrice de la Drôme. Ils auront besoin d’une indemnisation de calamité agricole, Le coût de l’énergie pèse fortement, entre carburant, distillateur et le transport. Pour une distillerie, le surcoût est de 71%. Nous aimerions une aide de trésorerie exceptionnelle pour les exploitations en très grande difficulté, le report de certains prêts garantis par l’État."

La sénatrice souhaite également "une prime incitative à l’arrachage ciblée sur des territoires où il pourrait y avoir des cultures de céréales ou d’oléagineux. On chiffre cela à 10 millions d’euros. La Beauce en est un excellent exemple. Dans les années 2000, des quotas régulaient tout cela."

Retrouvez "Le coup de fil du Matin" chaque jour à 7h15 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger et Cécile de Ménibus.

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”