La relance, vue depuis une PME: "Il y a ce qu'on propose et ce qu'on fait vraiment... On verra comment ça se passe"

100 milliards d’euros pour relancer l’économie mise à l’arrêt par le Covid et une urgence: aider les PME. Un tiers du plan de relance leur est consacré. Baisse des impôts de production, renforcement des prêts, prolongement de l’activité partielle. Des mesures pour soutenir les petits patrons.

(CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Reportage Sud Radio de Grâce Leplat

 

Dans l’atelier de Bruno Desbois, cordonnier depuis quatre ans, l’activité a repris son cours:  sur le mur, des boxs, et des chaussures qui attendent de retrouver leur propriétaire. "C'est un bon début de reprise, maintenant il faut confirmer". En deux mois de fermeture, Bruno Desbois a perdu 20% de son chiffre d’affaire. Il a bénéficié des mesures mises en place par l’Etat pour soutenir les entreprises:

"J'ai pris, le prêt garanti par l'Etat, et je m'en servirai. J'ai un apprenti et un CDI, donc j'ai dû mettre tout le monde au chômage partiel. Ça a été aussi une bonne chose, en plus du PGE" (prêt garanti par l'Etat).

Parmi les nouvelles mesures, le prolongement du prêt et la prime de 5000 euros pour l’embauche de jeune en alternance: des choses qui peuvent intéresser Bruno Desbois mais "on verra quand ça arrivera", précise t-il, prudent. "Il y a ce qu'on propose et ce qu'on fait vraiment, donc on verra comment ça se passe...".

 

"Simplifier les procédures"

Même réserve du coté de Bernard Cohen-Hadad, président de la confédération des petites et moyennes entreprises d’Ile-de-France: "on a besoin de simplifier les procédures, les demandes, et aussi rendre plus rapides les attributions aujourd'hui.  On a beaucoup de demandes qui ne sont pas honorées. C'est une nécessité d'existence, si vous me le permettez". La confédération des petites et moyennes entreprises craint qu’avant la fin de l’année, 62.000 entreprises aient mis la clé sous la porte.

 

Baisse des impôts de production, renforcement des prêts, prolongement de l’activité partielle… Des mesures nécessaires pour soutenir les petits entreprises selon Bernard Cohen-Hadad, président de la Confédération des petites et moyennes entreprises d’Ile-de-France