single.php

La pénurie d'essence impacte producteurs comme restaurateurs

La pénurie croissante de carburants impacte de plus en plus non seulement les consommateurs, mais aussi les professionnels.

Alors que le blocage des raffineries se poursuit, les conséquences de la pénurie de carburant se font de plus en plus ressentir.

Pénurie : des produits un peu moins frais

"C’est une grande tension, c’est un effet domino, explique Monique Rubin, présidente de la Fédération nationale des marchés de France. Les premiers touchés sont les professionnels des transports, avec des conséquences sur les livraisons. Au niveau de nos maraîchers, dans la grande couronne parisienne, ils hésitent à venir tous les jours. Les produits sont un petit peu moins frais."

Y aura-t-il moins de commerçants sur les marchés ce week-end ? "Je suis inquiète par rapport à cela. Sans carburant, on est obligé d’être vigilant. Pour celui qui a des kilomètres à faire, ce sera difficile. J’ai été obligée de renoncer à me rendre hier sur un marché à 80 km, car je me suis dit que je ne trouverai pas de carburant pour rentrer."

 

Du télétravail dans les grandes villes

"Nous avons un problème d’approvisionnement et de fréquentation, résume Alain Fontaine, président de l’Association française des maîtres restaurateurs. Les fournisseurs commencent à nous appeler pour nous dire qu’ils nous livreront trois fois par semaine au lieu du quotidien. Cela nous pose un problème de gestion, nous n’avons pas le stock pour cela. Et bizarrement, nous sommes touchés côté clients. Ils retournent très vite en télétravail dans les grandes villes. Ils vont plutôt rester chez eux."

"À cela s’ajoute l’inflation sur l’énergie. Le stress est important en ce moment. Le personnel, sur Paris, n’habite pas Paris, vu les loyers. Ils viennent en transport en commun. Mais nous sommes très inquiets de la grève de mardi. Les inquiétudes sont nombreuses en tant que chef d’entreprise."

 


Retrouvez "C’est à la Une" chaque jour à 7h10 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une"

L'info en continu
19H
18H
17H
16H
15H
13H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/