J0 2024 : la mascotte sera fabriquée en Chine

Le bonnet phrygien qui fera office de mascotte aux JO 2024 à Paris sera fabriqué en Chine. Mais est-ce vraiment une surprise ?

JO 2024 mascotte
La mascotte des JO 2024 de Paris vient de Chine. (c) AFP

La mascotte des JO 2024 sera donc un bonnet phrygien. Sa fabrication est confiée à deux entreprises françaises, Gipsy et Doudou & Cie, qui s’en partagent la production.

Mascottes en Chine : "Ce n'est pas surprenant"

Plus de deux millions d’exemplaires devraient être produits d’ici les jeux. Les mascottes sont déjà sur la boutique officielle des JO 2024. Elles seront aussi proposées dans les magasins Carrefour, partenaire des jeux, ainsi que dans les enseignes de jeux et jouets : King Jouet, La Grande Récré et Joué Club. Mais seulement 15% du volume total sera produit en Bretagne, le reste venant de Chine.

"Ce n’est pas surprenant, estime Frank Mathais, porte-parole de Joué Club. Les peluches sont très majoritairement fabriquées en Chine. Le savoir-faire s’est déplacé au fil des années. Si vous voulez produire plus de deux millions de peluches dans un laps de temps extrêmement court, il vous faut des capacités de production très importantes. En plus, il faut le faire à un prix acceptable par le grand public."

 

L'ours Gaston Made in France est moins cher

Les capacités de production n’existent-elles plus en France ? "Vous avez 60% des jeux et jouets en France qui sont fabriqués en Chine, décrypte Frank Mathais, porte-parole de Joué Club. Plus de 20% sont fabriqués en France, la filière française est dynamique. Le sujet est plutôt de se dire est-on capable de proposer des produits à un bon rapport qualité prix ? Et le lieu de production va s’imposer."

Peut-on juste finaliser la production en France ? "Pour la peluche, la matière première se trouve uniquement en Chine. Vous pouvez y faire ce que l’on appelle la peau, et faire le rembourrage et les finitions en France. Pour les grandes peluches, les prix sont très compétitifs. L’ours Gaston de Pioupiou & Merveilles, dont nous avons l’exclusivité, est une peluche de 50 cm de haut, vendu à 29,99 €, ce qui est moins cher que la mascotte, vendue à 32 € pour un format de 24 cm."

Retrouvez "C’est à la Une" chaque jour à 7h10 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une"