Avec le confinement, les enfants auront-ils des jouets à Noël ?

Florent Leroux, président de la Fédération des jouets et de la puériculture et Directeur Général de Ravensburger France, était interviewé dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 10 novembre. "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

La devanture d'un magasin de jouets à Paris, le 3 novembre 2020 (JOEL SAGET - AFP/Archives)

La Fédération des jouets et de la puériculture lance une grande campagne de communcation, à grand renfort de sapins et de guirlandes.

 

Le jouet, un produit essentiel ?

Où en est-on sur le marché du jouet, alors que d’aucuns espèrent que les commerces rouvrent leurs portes le 12 novembre ? "Nous sommes dans la dernière ligne droite en ce qui nous concerne détaille Florent Leroux, président de la Fédération des jouets et de la puériculture et directeur général de Ravensburger France. Noël, c’est dans 45 jours. C’est pour cela que nous avons lancé notre campagne pour sensibiliser le gouvernement."

"C’est une très forte saison, qui peut représenter 40% du volume. L’idée est de faire considérer le jouet comme un produit essentiel. Lors du premier confirment en mars-avril, le jouet n’en faisait pas partie. Aujourd’hui, la saisonnalité est différente, mais la liste actuelle est un copier coller de celle du mois de mars."

 

Des commerces ouverts en Allemagne et en Italie

"Nous travaillons pour notre branche, souligne le directeur général de Ravensburger France. Nous avons été reçus la semaine dernière par le ministre Bruno Le Maire et son cabinet pour discuter de comment les ouvertures de magasins pourraient s’opérer. Nous souhaitons le faire dans le respect des règles sanitaires. Nous avons senti un message d’écoute, nous espérons pouvoir rouvrir les magasins spécialisés et les rayons des grandes surfaces dans les meilleurs délais, de façon à ce que les enfants puissent trouver les jouets sous le sapin le 25 décembre."

Déjà, les effets du confinement se font sentir. "Dès aujourd’hui, par rapport aux fermetures, on parle déjà de 4 millions de jouets par semaine qui passe. En fin de semaine, on en sera déjà à 8 millions." Comment cela se passe-t-il ailleurs en Europe ?  "En Allemagne, les commerces sont ouvertes avec des restrictions plus importantes. En Italie, le jouet vient d’être considéré comme produit essentiel, ce qui permet aux magasins d’accueillir les clients sur 45 jours et pas seulement sur la fin d’année."

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !