single.php

TÉMOIGNAGE SUD RADIO. La nouvelle vice-présidente de la Ciivise accusée d'agression sexuelle

Par Clément Arion

À peine nommée, la nouvelle vice-présidente de la Ciivise, la Commission indépendante sur l'inceste et les violences sexuelles faites aux enfants, est accusée par une jeune femme de 25 ans d'agression sexuelle au cours d'un examen gynécologique.

Caroline Rey-Salmon (Photo by Emmanuel Dunand / AFP)

La plainte a été déposée ce mardi 6 février pour des faits qui se sont déroulés il y a quatre ans. Caroline Rey-Salmon, pédiatre légiste et experte judiciaire, était chargée d'examiner la jeune femme dans le cadre d'une enquête concernant un inceste. Au cours de cet examen, la plaignante raconte avoir été victime d'une seconde agression sexuelle. Elle a décidé de porter plainte en apprenant la nomination de Caroline Rey Salmon à la Ciivise... Son témoignage pour Sud Radio au micro de notre journaliste, Mathilde Jullien.

 

 

 

"Elle m'a dit que mon hymen n'était pas déchiré, que l'agresseur s'était simplement frotté. A partir de là, elle a posé ses doigts sur mon sexe. Elle m'a dit fermez les yeux, re-visualisez la scène. Ça a été très violent" explique la jeune femme. Elle ajoute : "Là, en la voyant à la tête de la Ciivise, je me suis dis que je ne pouvais plus me taire. Je ne supportais pas de voir une femme qui avait ce genre de pratique à la tête d'une commission censée protéger les enfants."

De son côté, Caroline Rey-Salmon conteste l'intégralité de ces accusations.

L'info en continu
22H
20H
19H
18H
Revenir
au direct

À Suivre
/