single.php

L'aquaponie, un système agricole encore peu développé à grande échelle en France !

Par Justine Houllé

L'aquaponie, une technique ancestrale remise au goût du jour aujourd'hui ? C'est le pari que s'est lancé il y a cinq ans Gabriel Faysse, aquaculteur et président de La Ferme Intégrale ! Direction la région Auvergne-Rhônes-Alpes pour découvrir un système agricole respectueux de l'environnement et avantageux pour la production locale française !

Des plantes poussent selon le système de l'aquaponie.
josefkubes de Getty Images - Canva Pro

Direction la Drôme, dans la petite commune de La Baume-d'Hostun, pour rencontrer Gabriel Faysse, aquaculteur et président de La Ferme Intégrale. Une entreprise qui a fait le choix d'adopter un système agricole encore peu développé à grande échelle en France… l'aquaponie !

Quand science et commerce vont de pair !

Tout commence quand Gabriel Faysse, à la fin d'études de biologie et de biochimie, se tourne vers l'élevage de saumon pour débuter sa carrière professionnelle. Il se rend alors au Chili, au Canada et en Norvège et découvre ce qu'est l'aquaculture, un système qui permet de réduire drastiquement l'impact environnemental d'une production agricole de grande envergure.

Fortement inspiré par son expérience norvégienne, Gabriel Faysse rentre en France et constate que la technique d'aquaculture n'est utilisée qu'à petite échelle en France et sur de petites exploitations. Pour le tout jeune agriculteur, le choix est fait ! Il se lance donc dans l'aquaponie, un système agricole qui allie l'élevage d'animaux aquatiques -l'aquaculture- et la culture de plantes dans l'eau -l'hydroponie-. Un choix judicieux qui va porter ses fruits, puisqu'aujourd'hui, Gabriel Faysse et son entreprise La Ferme Intégrale font partie des pionniers de cette technique en France !

L'aquaponie, une "technique ancestrale" bénéfique pour l'environnement !

Système utilisé "depuis des milliers d'années" par les Aztèques et à travers la culture des rizières, l'aquaponie est une véritable "technique ancestrale" ! Le principe est simple et Gabriel Faysse le décrit comme la "culture en symbiose des poissons et des plantes" !

En effet, dans ce système agricole, "les déchets des uns deviennent la ressource des autres. Les déjections des poissons deviennent de la nourriture pour les plantes, qui à leur tour dépolluent l'eau qui peut être réutilisée pour les poissons" ! Un cercle vertueux donc, et qui apporte plusieurs bénéfices environnementaux !

Par exemple, le système d'eau utilisé par Gabriel Faysse dans ses bacs d'aquaponie est quasiment fermé, ce qui permet à l'aquaculteur et son équipe "d'économiser entre 95 à 99% d'eau par rapport à un système classique d'ouverture". Aussi, le système d'aquaponie permet de remplir l'assiette, à la fois du côté des protéines mais aussi de l'accompagnement ! Enfin, l'aquaponie apporte un bienfait local et environnemental considérable. Avec ce système agricole, c'est le circuit court qui est mis à l'honneur et qui permet de réduire les importations relatives aux produits de la mer en France. Reste maintenant à généraliser l'implantation de cultures d'aquaponie sur tout le territoire !

La Ferme Intégrale, une structure d'aquaponie qui innove !

Gabriel Faysse s'est donc lancé en 2019 dans l'aquaponie avec La Ferme Intégrale, qu'il préside depuis sa création. Pour gérer cette exploitation agricole qui regroupe de nombreux savoir-faire, l'aquaculteur s'est entouré d'une équipe compétente, et non des moindres ! On y retrouve des pisciculteurs, des maraîchers, biologistes, ingénieurs agronome ou encore des techniciens maraîchers et horticoles. Du beau monde pour maintenir sur de bons rails une entreprise qui n'a qu'un mot d'ordre : l'innovation !

En effet, Gabriel Faysse s'est tourné vers une spécialité de poisson d'eau douce pour ses bacs d'hydroponie, la sandre. C'est un poisson peu ou pas élevé en France et qui se développe dans un climat chaud. Pour le définir, l'aquaculteur parle d'un "poisson à la tradition innovante", connu "des anciens" et qui se révèle être "une pépite à travailler" ! En termes de chair, il se rapproche plutôt de la texture du bar ou de la dorade. Avis aux cuisiniers amateurs et aguerris !

En ce qui concerne les plantes mises en culture aux côtés des sandres, Gabriel Faysse et son équipe ont jeté leur dévolu sur les choux, les blettes et les plantes aromatiques. Autre avantage pour les cultures de La Ferme Intégrale, le fait d'être sous serre ! Cela leur permet de pouvoir éventuellement, à l'avenir, procéder à l'élevage de plantes exotiques.

Quel avenir pour La Ferme Intégrale de Gabriel Faysse ?

Aujourd'hui, seules quatre à cinq entreprises -dont La Ferme Intégrale- ont décidé d'adopter en France cette méthode agricole respectueuse de l'environnement, ancestrale mais novatrice ! De son côte, Gabriel Faysse a fait le pari d'une structure d'aquaponie à grande échelle, sur une grande ferme de plus de 1 000 mètres carrés ! Un choix ingénieux, quand on sait que la filière existe depuis moins de dix ans en France. À l'instar de La Ferme Intégrale, d'autres entreprises d'aquaponie françaises procèdent en auto-production, essentiellement à destination des familles.

Mais cela n'empêche pas Gabriel Faysse de privilégier le circuit court pour son entreprise. De fait, La Ferme Intégrale vend ses produits à des entreprises, des restaurateurs et des collectivités dans un rayon régional. De plus, l'entreprise met un point d'honneur à utiliser des principes de lutte biologique intégrée, l'objectif principal étant de réduire l'impact environnemental de l'exploitation agricole. Un petit magasin de vente a également ouvert à la ferme et accueille les clients réguliers ou curieux du lundi au vendredi.

Pour l'avenir, Gabriel Faysse voit grand ! L'aquaculteur a l'ambition et le projet d'étendre La Ferme Intégrale et de fonctionner selon le "mode de la franchise". Une vision à long terme, qui permettra à la fois de développer l'aquaponie sur le territoire, mais aussi de rassembler des producteurs qui partagent des valeurs communes pour l'avenir de l'agriculture durable française. Innovation, respect de l'environnement et préférence pour le circuit court, un trio gagnant ? Réponse dans les années à venir !

Pour écouter ou réécouter l'entretien avec Gabriel Faysse dans la chronique "Les Lève Tôt" du mardi 02 juillet 2024, cliquez ici.

Découvrez la chronique "Les Lève tôt" du jeudi 04 juillet 2024 sur l'agrotourisme ici.

Retrouvez toutes nos émissions et chroniques en intégralité sur notre chaîne YouTube en cliquant ici.

L'info en continu
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
Revenir
au direct

À Suivre
/