single.php

La consommation de drogue en France : Un enjeu alarmant

Par Philippe David

Hier, ce n’est pas le clocher que Philippe David avait envie de mettre au milieu du village, mais bien plus que cela tant l’étude publiée sur les consommations de drogue en France l’a mis hors de lui.

Hier, ce n’est pas le clocher que Philippe David avait envie de mettre au milieu du village, mais bien plus que cela tant l’étude publiée sur les consommations de drogue en France l’a mis hors de lui.

Une augmentation inquiétante des consommations

Que dit cette étude de l’Observatoire français des drogues et des tendances addictives (OFDT) ? Qu’un Français sur deux a déjà fumé un joint, un taux qui atteint les 60 % chez les 25-44 ans. Pire encore, les chiffres de la hausse de l’expérimentation sont alarmants. En 1992, elle touchait 12,7 % des Français, en 2005, 28,7 % et en 2017, elle approchait les 45 %. Ces statistiques montrent une progression préoccupante de l’expérimentation du cannabis en France.

La cocaïne : une drogue de plus en plus présente

Arrêtons de parler des drogues « douces », même si Philippe David pense qu’il n’y a pas de drogues « douces », pour se concentrer sur la cocaïne, drogue dure par excellence. Quelle ne fut pas sa surprise d’apprendre que 9,4 % des Français en avaient déjà consommé, alors qu’ils n’étaient que 5,7 % en 2017. Cette consommation a été multipliée par 10 en 30 ans, ce qui représente une augmentation dramatique.

Une réalité incompréhensible dans un pays protégé

Philippe David ne comprend pas comment, dans un pays aussi socialement protégé que le nôtre, où la qualité de vie est relativement élevée comparée à d’autres pays, autant de personnes ressentent le besoin de consommer ces produits qui promettent des paradis artificiels mais mènent en enfer.

L’enfer des traficants et des consommateurs

Cet enfer se manifeste sous plusieurs formes :

  • Les règlements de compte à la kalachnikov entre trafiquants, qui tuent parfois des innocents, comme une jeune femme dans sa chambre, victime d’une balle perdue.
  • Les enfants aux pieds brûlés par le kérosène en piétinant les feuilles de coca dans la forêt colombienne.
  • Les populations terrorisées par les trafiquants, que ce soit dans les pays producteurs ou ici même en France dans les narco-quartiers.

Un rappel nécessaire de la réalité

Philippe David souhaite rappeler aux consommateurs ces propos d’Éric Dupond-Moretti : « Je fais un lien direct entre les trafiquants et les consommateurs. Le confort festif donne des règlements de compte. Tous ceux qui fument le petit pétard le samedi soir devraient s’en souvenir. »

C’est une réalité que beaucoup trop de monde en France semble avoir oubliée !

Retrouvez "Le coup de gueule de Philippe David" tous les jours dans Les Vraies Voix de 17h à 19h avec Cécile de Ménibus. Abonnez-vous à notre chaine Youtube pour retrouvez toutes les vidéos sur la playlist de l'émission.

Suivez nous sur les réseaux sociaux :

L'info en continu
14H
13H
12H
11H
09H
08H
21H
20H
19H
Revenir
au direct

À Suivre
/