"Le titre de Martin Fourcade a été un moment absolument magnifique"

Aude Reygade "Le titre de Martin Fourcade a été un moment absolument magnifique"

Aude Reygade (directrice du Creps CNEA de Font-Romeu) était ce lundi l'invitée de Véronique Jacquier.

Sacré champion olympique de biathlon pour la troisième fois de sa carrière, après avoir décroché ce lundi la médaille d'or en poursuite à Pyeongchang (record de Jean-Claude Killy égalé), Martin Fourcade a été fêté comme il se doit dans son fief de Font-Romeu (Pyrénées-Orientales). Les élèves du Creps CNEA, où l'enfant du pays a fait une partie de ses études en compagnie de son frère aîné Simon, ont ainsi vibré pour leur idole.

"Ce sont de magnifiques moments de joie et de communion"

Invitée de Véronique Jacquier dans le Grand Journal de 18h, la directrice de l'établissement, Aude Reygade, est revenue sur cette folle journée que n'oublieront jamais ces enfants. "On ne savait plus où donner de la tête après la déconvenue d'hier. Mais après la magnifique médaille de Perrine Laffont, Monsieur Fourcade avait eu la galanterie de lui laisser la première médaille d'or - on a eu le plaisir de suivre notre champion qui a encore son club ici et qui a fait toutes ses études au lycée-collège de Font-Romeu", s'enthousiasme l'intéressée. Connaissant bien le champion, elle attribue cette nouvelle victoire à la pugnacité de ce dernier. Un trait de caractère qu'il a  toujours eu en lui, selon elle. "Sa force, c'est sa longévité, son endurance et son envie de battre toujours et encore. C'est vrai qu'avec sa fratrie, il a toujours eu envie d'avoir des exemples, de les suivre et d'avancer. Je crois que c'est ce qui lui a permis de trouver les ressorts pour se dépasser et gagner aujourd'hui", explique-t-elle ainsi.

"On fête nos 50 ans donc on avait souhaité faire une grande fête tous ensemble et c'est vrai que ç'a été un moment absolument magnifique aujourd'hui avec les élèves du lycée-collège de Font-Romeu. Ç'a permis d'avoir une ambiance absolument extraordinaire où les jeunes soutenaient l'enfant du pays avec une énorme émotion. Il faut dire que ces jeunes ont entonné la Marseillaise à la fin de la réussite de Martin", poursuit-elle. "Quand on travaille sur l'éducation des jeunes, ce sont de magnifiques moments de joie et de communion", insiste-t-elle, non sans une certaine émotion dans la voix. "On va suivre toutes les courses des athlètes qui étaient ou sont encore sur Font-Romeu (...) notamment les épreuves de short track et Thibaut Fauconnet sur le 1 000m . On espère qu'il va arriver à avoir une médaille", conclut-elle.

>> Retrouvez l'intégralité de l'interview d'Aude Reygade, invitée du Grand Journal de 18h

 

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio