Laurent Luyat : "Il se passe toujours des choses aux Jeux Olympiques"

Laurent Luyat ©France Télévisions

Laurent Luyat, présentateur sur France Télévisions, était l'invité du 10h-12h sur Sud Radio, pour évoquer les Jeux Olympiques d'hiver de Pyeongchang qui s'ouvrent vendredi.

Coup d'envoi des Jeux Olympiques d'hiver de Pyeongchang, en Corée du Sud, ce vendredi, avec la cérémonie d'ouverture qui sera retransmise à partir de 11h45, heure française, sur France 2.

Pour l'occasion, Laurent Luyat, le présentateur de France Télévisions, était l'invité du 10h-12h par téléphone depuis la Corée du Sud. S'il a évoqué les températures polaires sur place, -29 en ressenti en début de semaine, il est surtout revenu sur le dispositif mis en place pour retransmettre l'événement sportif de ce début d'année.

"On a bâti un dispositif pour que le public ne manque rien. C’est vrai qu’on est gêné par ces 8h de décalage horaire, mais, évidemment, on couvrira tout le direct, de 1h du matin jusqu’à 15h30, a-t-il expliqué. Ensuite, jusqu’à 17h30, nous reverrons les moments forts, comme si on y était, en live, et les moments qu’on n’a pas pu diffuser. Ensuite, le JO Club, qui sera le grand rendez-vous de la journée sur France 2, à 17h40, où je recevrais les médaillés, les consultants, les journalistes. On aura toutes les images fortes de la journée, on va analyser ça en une heure. Ensuite, il y a la session de rattrapage sur France 4, de 22h jusqu’à minuit, avec 2h de rediffusion du direct, pour ceux qui travaillent, pour ceux qui ne peuvent pas se lever la nuit, il y aura des JO toute la journée sur nos trois chaînes. Pour le direct, ce sera France 2 et France 3 uniquement et France 4 pour les rediffusions et les magazines."

La cérémonie d'ouverture, vendredi à la mi-journée, sera un événement à suivre, notamment pour deux raisons : "Bien sûr, notre équipe de France, emmenée par Martin Fourcade, qui peut devenir l’athlète français le plus titré de l’Histoire, que ce soit en Jeux d’hiver ou en Jeux d’été. Et il y aura ces deux Corées, qui se sont rapprochées pour les JO. Il n’y a que les Jeux qui sont capables de nous apporter ça. Ces deux pays sont en guerre depuis des lustres et ils vont défiler demain sous le même drapeau. Les Sud-Coréens disent d’ailleurs que ça va être les Jeux de la paix, ça va être une image incroyable."

À l'aube du début des compétitions, Laurent Luyat estime que la délégation française, après ses 15 médailles de Sotchi, "vise 20 médailles cette année. On a des chances en ski, bien sûr, en biathlon, en patinage artistique, en snowboard. On a des chances un peu partout. On est confiant. Ce serait bien d’avoir une médaille rapidement, dès ce week-end, pour lancer les Jeux. Il y a les médailles, bien sûr, mais il y a aussi toutes les aventures humaines, les histoires humaines. Les Jeux Olympiques, c’est aussi ça. C’est l’événement sportif le plus exceptionnel, c’est absolument magique. Il se passe toujours des choses aux Jeux Olympiques."

Écoutez l'interview de Laurent Luyat, invité du 10h-12h, présenté par Valérie Expert (à partir de 8'08)

 

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio