Vincent Lagaf : "Je n'ai pas de vrai ami dans le monde de la télé"

Vincent Lagaf était l’invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le mercredi 24 novembre 2022 dans "Sud Radio Média”.

Vincent Lagaf télévision
Vincent Lagaf, invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann dans "Sud Radio Média" sur Sud Radio.

Vincent Lagaf, animateur, était sur Sud Radio. Venu présenter la diffusion sur RMC Découverte à 21H10 le jeudi 24 novembre 2022, de "SOS GARAGE, l’émission qui va changer leur vie", il revient sur plusieurs moments clés de sa carrière aux multiples facettes.

Vincent Lagaf : "Les mecs faut leur filer un coup de main !"

Victime d’un accident, il doit subir deux opérations en décembre et en janvier. "Pour faire en sorte que je puisse reprendre ma vie de cascadeur". "Je n’ai jamais lâché ni le jet ni le flyboard, ni la moto", ajoute-t-il. "La vie de citadin, c’est un enfer pour moi". Au sujet de la Coupe du monde, il déclare regarder "les matchs dans lesquels l’équipe de France joue". "Toutes ces polémiques, ça me révolte un petit peu".

Il revient ensuite sur l’émission SOS Garage. "On arrive dans des garages, c’est des vrais bordels, il n’y a pas d’autre nom", introduit Valérie Expert. "C’est des mecs, ils sont au fond de la spirale infernale. C’est une boule de neige, ça commence par un impayé, puis les huissiers arrivent et puis, on ne peut plus payer le loyer, l’électricité, on peut plus acheter les pièces détachées. À la finale, le mec se retrouve dans un garage où il fait l’accueil, la facturation, les devis". "Les mecs faut leur filer un coup de main !"

"La télé, c'est le monde le moins authentique"

Revenant sur l’organisation de l’émission, Vincent Lagaf raconte avoir rencontré la direction de RMC Découverte. "Ils m’ont donné ce format qu’ils avaient dans les tiroirs. Ils m’ont dit 'est-ce que ça te plairait de faire ça ?' J’ai dit oui, essayons parce que ça me permet de faire un peu autre chose". "Je suis arrivé dans le milieu du show business mais alors complètement par hasard. C’est comme ça que je suis devenu animateur télé. Y'a pas un sourire réel à la télé. C’est le monde le moins authentique. Dans ce métier, j’ai pas un ami, un vrai. À part Philippe Lellouche, dans le monde de la télé, j’ai pas un mec sur qui je peux compter", déclare Vincent Lagaf.

"Y a des gens que je connais et avec qui je m’entends super bien mais c’est pas des potes" et "j’ai pas un vrai ami avec un grand A dans le monde de la télé". Il ajoute que "repartir sur la cadence avec la pression" ne lui irait pas. "La télé, ça ne manque pas du tout". "RMC, ça n’a rien a voir. Moi, je n’avais pas le droit de rendre l’antenne à moins de 6 millions de téléspectateurs". "La pression que j’ai vécue avec les courbes, la Médiamétrie, etc., honnêtement je l’ai vécue pendant 17 ans et ça me manque pas".

Retrouvez “L'invité média” de Gilles Ganzmann chaque jour à partir de 10h00 dans “Sud Radio Média” avec Valérie Expert.

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.