single.php

Tourisme : "Les gens n'ont pas hésité à dépenser leur argent à l'Ascension !"

Les touristes ont été au rendez-vous pendant le pont de l'Ascension. Campings, hôtels, gîtes, restaurants : des records de fréquentation ont été battus, après deux années marquées par la crise du Covid. Bonne nouvelle pour le secteur, à l'aube de l'été, tous les voyants sont au vert. De quoi redonner le sourire aux commerçants, même si certains cherchent encore des saisonniers.

Tourisme
Les touristes étaient au rendez-vous pendant le pont de l'Ascension. © AFP

Tourisme : les commerçants retrouvent le sourire. Reportage à Vézelay, en Bourgogne, de Clément Bargain pour Sud Radio.

 

 

Tourisme : "Il faut être positifs et se dire que tout est derrière nous !"

Dans les petites rues de Vézelay, les touristes étaient au rendez-vous pour le week-end de l’Ascension. Angélique, gérante d’une biscuiterie, se réjouit de ce "très bon week-end". "Je pensais que les gens faisaient plus ou moins attention à leur argent, mais ils n'ont pas hésité à dépenser. Même pour certains des grosses sommes !" "Ça fait du bien, c'est rassurant car ça annonce l'été et la grosse saison. On est prêts !", assure-t-elle.

Les touristes se sont fait plaisir pendant ces quatre jours. Il faut dire que c’était le premier long week-end prolongé depuis la crise Covid. "Dès le mercredi, nous étions déjà complets jusqu'à dimanche midi", explique Carole, propriétaire d’un restaurant semi-gastronomique dans le village. "On ne va pas vivre sous cloche pendant des années, ce n'est pas possible ! Il faut être positifs et se dire que tout est derrière nous".

"On n'ouvrira peut-être pas le restaurant tous les soirs"

Paul, gérant d'un camping, a lui aussi bien travaillé ce week-end puisque tout était complet. Mais pour assurer la saison estivale, il cherche toujours un saisonnier. "C'était un peu tendu, on a couru un peu partout, raconte-t-il. Il nous manque quelqu'un à l'accueil, on est en recherche. On n'ouvrira peut-être pas le restaurant tous les soirs, il faut qu'on trouve une solution".

"On fera peut-être de la vente à emporter sachant qu'on n'a pas besoin de serveurs", ajoute Paul. Comme beaucoup d’autres professionnels, il attend toujours de recevoir des CV. Partout en France, des dizaines de milliers d’emplois saisonniers sont toujours à pourvoir.

Aurélie

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
14H
13H
11H
10H
Revenir
au direct

À Suivre
/