Sur la piste du tigre à Montévrain

Invité – La chasse au tigre se poursuit aux portes de Paris depuis 7h ce matin. Christian Robache, le maire de Montévrain, invité du journal de 7h de Sud Radio, précise que la bête sera capturée morte ou vive.

Thumbnail

Un tigre a été aperçu hier matin en Seine-et-Marne, à Montévrain, à une trentaine de kilomètres de Paris. L'animal a été vu et photographié par la femme du gérant d'un supermarché (photo ci-dessus). Elle a alerté les autorités et, selon l'analyse des traces de l'animal, il s'agirait bien d'un tigre adolescent d'une centaine de kilos. Mais le félin reste introuvable.D'importantes recherches ont été menées hier dans la journée, et elles ont repris dès le lever du jour ce vendredi. Un hélicoptère tourne au-dessus de la commune depuis 7h ce matin. Christian Robache, le maire de Montévrain, invité sur notre antenne dans le journal de 7h précise que "le standard de la marie a explosé hier dans la journée. On a rassuré tout le monde, et on a mis en place des mesures particulières de prudence. Nous invitons les habitants à rester chez eux, à se déplacer en voiture et à ne pas laisser les enfants circuler seuls dans la rue. On a même été chercher des collégiens en mini bus hier".

“S’il devient dangereux, on prendra les mesures nécessaires”

Interrogé sur la provenance du félin, Christian Robache répond qu'il ne sait pas d'où vient ce tigre : "La piste d'un animal domestiqué est possible. J'en profite pour lancer un appel sur votre antenne et j'appelle la personne propriétaire de ce tigre à se dénoncer au plus vite."S'il est retrouvé dans de bonnes conditions, le tigre sera endormi – "il y a des méthodes pour cela", précise le maire. "Mais, s'il devient dangereux, on prendra les mesures nécessaires", prévient l'élu.Le parc des Félins de Nesles, situé à une trentaine de kilomètres de Montévrain, et un cirque passé récemment dans les environs ont été interrogés. Ils n'ont signalé aucune perte d'animal.