Réforme du bac : "Une très bonne chose" pour Jimmy Losfeld, de la FAGE

Photo d'illustration ©MARTIN BUREAU - AFP
Photo d'illustration ©MARTIN BUREAU - AFP

Jimmy Losfeld, président du syndicat étudiant La FAGE, était l'invité du Grand Journal de 18h sur Sud Radio.

Parmi les pistes envisagées pour la réforme du bac, une refonte totale du système de filières et une réduction du nombre d'épreuves lors de l'examen final, au profit du contrôle continu.

Invité du Grand Journal de 18h sur Sud Radio, Jimmy Losfeld, président du syndicat étudiant La FAGE, s'est réjoui de ces pistes.

"C’est une très bonne chose, a-t-il expliqué. Nous, on veut même aller plus loin, vers un contrôle continu intégral et arrêter avec cette logique d’épreuve terminale qui entretient le mythe d’une égalité alors que ce n’est que du bachotage. Les compétences sont moins bien acquises dans le cadre d’une épreuve terminale que dans un contrôle continu."

"Commencer à se spécialiser dès la seconde, c’est un peu tôt. Il faut de la spécialisation progressive, a-t-il ajouté. À défaut de pouvoir demander à un lycéen quel est son projet professionnel, on peut aider le lycéen à construire son projet d’étude et d'orientation. Une seconde générale qui permet d’armer tous les lycéens pour qu’ils se spécialisent progressivement et donner une coloration à leur baccalauréat, dans une discipline ou une autre, c’est une bonne logique. Mais il faut mettre en capacité n’importe quel lycéen de construire son projet d'études, quelle que soit son origine sociale."

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio