À Libourne, usagers et élus tiennent à la desserte TGV de leur gare

Gare de Libourne (Gironde)
Gare de Libourne (Gironde)

Alors que le gouvernement réfléchirait actuellement à l’opportunité de supprimer certaines dessertes TGV dans plusieurs villes moyennes de France, les habitants de Libourne ne sont pas franchement emballés par l’idée.

"Paris-Libourne, ce n’est pas rapide". "Sinon, il faut aller à Bordeaux en prenant le TER pour venir à Libourne, mais il y a moins de trains qui desservent Libourne qu’auparavant". Dire que les habitants de Libourne tiennent à voir leur gare desservie par le TGV est un euphémisme. Et pourtant, la mise en place de la Ligne à Grande Vitesse entre Paris et Bordeaux menace, à terme, la rentabilité de la desserte TGV de la ville girondine et de ses quelque 25 000 habitants. Comme d’autres villes moyennes de France, Libourne pourrait ainsi voir le gouvernement décider de mettre fin à cette desserte, même si aucune suppression n’a encore été annoncée par Elisabeth Borne, ministre des Transports.

"Il faudrait qu’ils en maintiennent un minimum… Évidemment, comme ils ont fait le choix des voyageurs en grande vitesse en sacrifiant tout le reste, ils sont bien capables de sacrifier maintenant les petites gares. Ils ne sont pas à une incohérence près...", déplore Roland, un usager. Alors que Libourne a signé un accord avec le gouvernement en 2011 garantissant la pérennité du TGV dans la ville, revenir sur cet accord n’est pas acceptable selon Isabelle Hardy, conseillère départementale du Libournais.

"En l’occurrence, c’est la communauté d’agglomération du Libournais qui a financé en totalité les deux millions d’euros qui ont été réclamés pour le projet de LGV ainsi que le maintien des dessertes. Ça a fait l’objet d’un accord signé avec le gouvernement de l’époque. Ce serait donc vraiment choquant de la part d’un gouvernement de ne pas aller au bout de la parole qui a été donnée à un moment donné", prévient-elle.

Un reportage de Christophe Bernard

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio