"Les crustacés vont être la tendance de ces fêtes de fin d'année"

Photo d'illustration ©MARTIN BUREAU - AFP

Stéphane Layani, président du marché international de Rungis, était l'invité du Grand Matin Sud Radio.

Top départ pour les achats des repas des fêtes de fin d'année. Invité dans le Grand Matin Sud Radio, le président du marché international de Rungis, Stéphane Layani, confirme l'effervescence.

"Rungis bat son plein, c'est un des jours les plus importants de l'année et demain, ce sera l'apogée", a-t-il confié.

L'occasion de dégager les principales tendances des tables de réveillon : "Cette année, les huîtres sont abondantes et peu coûteuses. Je pense que ça va être la tendance de ces fêtes de fin d'année, les crustacés, les langoustes, les huîtres, tous ces bons produits. Les escargots de Bourgogne aussi, puisqu'il y a une grosse demande."

Seul point noir, le foie gras qui, avec les épisodes de grippe aviaire, connaît une hausse du prix qui touche toutefois plus l'achat de gros que le consommateur particulier : "Les prix ne peuvent pas aller jusqu'au ciel. Pour le consommateur que je suis, les augmentations de prix ne peuvent pas dépasser 5 ou 6 euros le ballotin de 250 grammes. Bien sûr, il y a de fortes augmentations du prix de gros, puisqu'on parle d'une augmentation de 25 à 30 %. Mais rapporté au prix aux 200 grammes, ça ne peut pas être très important au détail."

Écoutez l'interview de Stéphane Layani, invité du Grand Matin Sud Radio, présenté par Patrick Roger et Sophie Gaillard

 

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio