8 Français sur 10 ont une bonne opinion des forces de sécurité publique

Près de 90% des Français ont une bonne opinion des militaires

Plus de 8 Français sur 10 ont une bonne opinion des forces de sécurité publique, selon notre balise d'opinion Ifop-Fiducial pour CNews et Sud Radio.

Les forces de sécurité publique n'ont jamais semblé aussi populaires dans le pays. Si l'on en croit les chiffres de notre balise d'opinion Ifop-Fiducial pour CNews et Sud Radio, 8 français sur 10 ont une bonne opinion des forces de sécurité publique. Ainsi, tous les corps de métiers ont la cote puisque les militaires, comme les gendarmes, les policiers ou encore les gardiens de prison jouissent d'une opinion favorable auprès d'au moins 80% de la population.

L'armée est la branche la plus plébiscitée par les personnes sondées puisque 89% de ces dernières ont une bonne opinion des militaires. Parmi elles, 44% déclarent même en avoir une "très bonne opinion". La présence rassurante des militaires dans les rues, dans le cadre de l'application de l'opération Sentinelle, peut expliquer cette popularité, qui est sensiblement la même pour les gendarmes (88%). Les gardiens de prison sont également très populaires (88%) et semblent bénéficier d'une vague de sympathie et de solidarité accentuée par la médiatisation de leur récent mouvement de protestation, qui reste très largement soutenu par la population. Notons que les policiers sont les "moins" populaires parmi les forces citées, mais ces derniers jouissent tout de même d'une bonne opinion chez 82% des Français. Une bonne nouvelle par ailleurs pour l'exécutif alors que la nouvelle police de sécurité au quotidien va très bientôt être expérimentée dans une quinzaine de villes. 

Ce baromètre démontre que les forces de sécurité publique continuent de surfer sur ce que l'on pourrait appeler "l'effet Charlie", à savoir ce regain de popularité observé depuis la tuerie survenue dans les locaux de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015. Les chiffres de cette balise viennent également tordre le cou aux clichés - nés de récents faits divers et autres bavures telles que l'affaire "Théo" - affirmant que les Français détestent leur police. Une tendance que ne nie pas Frédérique Daby (Directeur général adjoint de l'IFOP). Joint par Sud Radio afin de commenter le sondage, ce dernier confirme ainsi que "cette popularité extrêmement forte, qui confine au plébiscite", traduit "une attente de la part des Français qui nous disent : «ne touchez pas aux forces de sécurité publique»".

La cote d’opinion des forces de sécurité publique by Le Lanceur on Scribd

 

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio