single.php

Valérie Debord : "La région doit être en lien avec les entreprises"

Par Jérémy Jeantet

La porte-parole des Républicains a rappelé l'importance, selon elle, que les régions s'emparent de leurs attributions économiques en entrant "en lien direct" avec les acteurs de terrain et les entreprises, pouvant même aller jusqu'à la régionalisation de Pôle Emploi.

Invitée de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat, la vice-présidente de la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, Valérie Debord, est revenue sur l'action des régions en matière économique."Nous souhaitons, notamment en matière d'emploi, en lien avec Pôle Emploi, pouvoir avoir la relation directe avec les entreprises, a expliqué la porte-parole des Républicains. Nous considérons que nous avons le lien avec le territoire, notamment à travers notre réseau d'élus et notre réseau d'agents. Ce sera pour nous une façon beaucoup plus pratique et efficace d'aller à la rencontre des entreprises. Manuel Valls le souhaite, nous nous proposons de le faire."Une prise de pouvoir dans le domaine économique qui pourrait aller encore plus loin, jusqu'à un 3e acte de décentralisation, que Valérie Debord appelle de ses vœux, mais aussi à une régionalisation de Pôle Emploi : "C'est à voir, à discuter. Ce qu'il faut surtout, c'est que chacun puisse s'y retrouver. Il ne s'agit pas de faire un hold-up sur Pôle Emploi mais il s'agit d'être efficace."

"Les régions sont des nains politiques"

Un volontarisme beaucoup plus mesuré en matière de formation, domaine dans lequel Valérie Debord attend que l'Etat mette sur la table les moyens d'appliquer ce qu'il a annoncé. "Nous sommes beaucoup plus prudents (...) sur la formation. Il faut aussi que l'Etat transfère les moyens. Aujourd'hui, ce n'est absolument pas le cas.""Les régions, aujourd'hui, sont des nains politiques, regrette la vice-présidente de la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine. On leur a donné énormément de pouvoir sur le papier, mais la réalité est bien plus complexe. On parle d'emploi, on parle de schéma de formation professionnelle, on parle d'économie. Ce sont les régions qui sont les leaders en la matière mais quels moyens ont-elles pour le faire réellement ? Quasiment aucun."Regardez l'interview de Valérie Debord, porte-parole des Républicains et vice-présidente de la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, invitée de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat.

L'info en continu
20H
19H
18H
17H
15H
14H
13H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/