Sondage exclusif - Montpellier, infime écart entre le maire sortant et Michaël Delafosse

Selon l'étude Ifop-Fiducial pour Sud Radio, Midi Libre et La Gazette, la bataille devrait se jouer à deux et donc sans Mohed Altrad, largué par ses rivaux directs, Michaël Delafosse à 40 % des intentions de vote et le maire sortant, à 35 %.

Malgré sa gestion appréciée du Covid-19, Philippe Saurel devrait probablement céder sa place à Michaël Delafosse.(Photo Pascal Guyot / AFP)

77 % des Montpelliérains considèrent que leur maire actuel a bien géré la crise du coronavirus. Peut-être est-ce lié à la hausse d'un petit point dans les sondages, par rapport à la semaine dernière, pour la liste de Philippe Saurel, dans cette course effrénée aux municipales. En effet, pas de "prime au sortant" mais 35 % des habitants comptent glisser un bulletin "Montpellier la Citoyenne" dans l'urne, ce dimanche.

En face et en tête, Michaël Delafosse convainc 40 % des sondés, grâce au soutien officiel du Parti Socialiste, d'Europe Ecologie Les Verts, du Parti Communiste, du Parti Radical
de Gauche et du Parti Animaliste. Il est donc plus que jamais proche d'occuper le siège de la rue des Acconiers.

Quinze points derrière, dix points derrière Philippe Saurel, la liste "Le coeur et l'action" menée par Mohed Altrad, aussi président du Montpellier Hérault Rugby, et soutenue par Rémi Gaillard, Clothilde Ollier et Alenka Doulain, recueillerait 25 % des suffrages.

 

Pour information, les trois têtes de listes seront dans le Grand Matin Sud Radio ce mercredi matin, au micro de Patrick Roger et Cécile de Ménibus pour réagir à ce sondage Ifop-Fiducial et livrer les grands traits de leur programme.

* Enquête menée auprès d’un échantillon de 603 personnes, représentatif de la population de Montpellier âgée de 18 ans et plus, inscrite sur les listes électorales, sur la base d'interviews au téléphone du 18 au 20 juin 2020.