single.php

Philippe Saurel: "Ce que dit Mélenchon est souvent frappé du bon sens"

Par Jérémy Jeantet

Le maire divers gauche de Montpellier a fait part de sa proximité avec le fondateur du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon, qui a déclaré mercredi soir sa candidature à l'élection présidentielle de 2017.

Invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat, le maire divers gauche de Montpellier Philippe Saurel a réagi à la candidature de Jean-Luc Mélenchon pour l'élection présidentielle de 2017, annoncée mercredi soir lors du journal télévisé de TF1."Ce que dit Jean-Luc Mélenchon est souvent frappé du coin du bon sens, a expliqué Philippe Saurel. Ce n'est pas un candidat pour qui j'ai une aversion particulière, bien au contraire dans certains cas."Le maire de Montpellier confie également se sentir proche du mouvement Podemos, adhérant à au moins deux idées portées par le courant espagnol : "Pour ce qui est de Podemos, il y a deux phrases que je retiens. Ce n'est pas le rapport gauche-droite qui est important et sépare l'opinion et les Français, c'est ceux qui veulent continuer à exercer les pouvoirs par tous les moyens. Et aussi que l'Etat a perdu de sa souveraineté et les Français ne ressentent plus cette souveraineté dont ils sont aussi, quelque part, un peu les porteurs."Si la candidature de Jean-Luc Mélenchon coupe l'herbe sous le pied de ceux qui réclament une primaire à la gauche de la gauche, Philippe Saurel estime qu'une primaire au sein du PS est "toujours possible". "Ce que je vois, c'est que lorsqu'on présente aux Français les visages des trois candidats possibles, au sein du PS, du FN et des Républicains, ils disent qu'il faut changer, à plus de 80 %", a rappelé Philippe Saurel, comme pour donner corps à l'idée qu'une candidature de François Hollande pour un nouveau mandat n'est pas inévitable.Regardez l'interview de Philippe Saurel, maire divers gauche de Montpellier, invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat, suivie du débrief des éditorialistes de la presse quotidienne régionale avec Bernard Stéphan (La Montagne) et Jean-Pierre Bédéi (La Dépêche du Midi).

L'info en continu
11H
09H
08H
07H
21H
20H
19H
17H
16H
15H
Revenir
au direct

À Suivre
/