single.php

Notre-Dame-des-Landes:"Normal de consulter les citoyens" (Narassiguin)

Par Jérémy Jeantet

La porte-parole du PS Corinne Narassiguin juge logique que le président de la République "tranche pour la démocratie locale" en organisant un référendum local sur le sujet de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Sujet de friction entre les écologistes et le Parti socialiste depuis de nombreuses années, l'avenir de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes sera tranché par un référendum local. C'est le président de la République qui l'a annoncé jeudi soir, quelques heures après le remaniement ministériel qui a vu l'entrée au Gouvernement de Jean-Marc Ayrault, défenseur du projet, et Emmanuelle Cosse, qui s'y oppose.Un recours au référendum qui a permis au président de la République d'élargir les bases de son Gouvernement et d'entériner le retour des écologistes."Il tranche pour la démocratie locale, je pense que c'est un principe important", a indiqué Corinne Narassiguin, porte-parole du PS et invitée de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat."C'est un projet qui date de plusieurs années, qui est en blocage depuis plusieurs années et qu'il faut maintenant résoudre, a poursuivi Corinne Narassiguin. Il y a des décisions de justice qui ont été prises et on voit bien qu'on a du mal à les appliquer sans créer des conflits locaux importants, parce qu'il y a des résistances citoyennes très fortes. Je pense que c'est normal de consulter les citoyens sur un projet qui a un véritable impact sur leur territoire."Regardez l'interview de Corinne Narassiguin, porte-parole du Parti socialiste, invitée de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat, suivie du débrief des éditorialistes avec Zoé Cadiot (L'indépendant, Midi Libre) et Jérôme Cordelier (éditions locales du Point)

L'info en continu
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
Revenir
au direct

À Suivre
/