Un décret paru ce vendredi annonce que Nicolas Hulot va prendre ses distances avec la fondation qui porte son nom et la marque de cosmétiques Ushuaïa.

Épinglé par le Canard Enchaîné pour les risques de conflits d'intérêts entre son activité gouvernementale et ses activités privées, Nicolas Hulot a décidé de prendre les devants.

Le ministre de la Transition écologique, selon un décret paru ce vendredi à sa demande, va se tenir à l'écart des activités de la fondation qui porte son nom, mais aussi de la marque de cosmétiques Ushuaïa.

Le décret, paru au Journal Officiel, prévoit que Nicolas Hulot "ne connaît pas des actes de toute nature relatifs : 1. à la Fondation Nicolas Hulot pour la nature et l'homme; 2. au développement, à la fabrication et à la commercialisation de produits cosmétiques".

La Fondation Nicolas Hulot a été créée en 1990 pour la défense de l'environnement. À son entrée au gouvernement, Nicolas Hulot a démissionné de sa présidence, remplacé par Audrey Pulvar. À cette occasion, l'ONG a été rebaptisée simplement Fondation pour la nature et l'homme.

Ancien animateur de l'émission de télévision Ushuaïa, Nicolas Hulot touche des royalties sur l'exploitation de cette marque, qui appartient à la chaîne TF1, qui commercialise notamment des produits cosmétiques comme des gels douche, des déodorants ou des shampooings.

Si le décret prévoit que Nicolas Hulot restera à l'écart des activités de sa fondation, il est plus difficile d'écarter tout soupçon de lien avec les entreprises privées, comme Veolia ou EDF, généreux mécènes de sa fondation et avec qui il sera amené à traiter en tant que ministre.

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Vos réactions sur cet article

esprit critique
- Vendredi 11 août 2017 à 14:49
c'est curieux comme tout cela semble compliqué...
Il me semble avoir vu dans un article (certainement de méchants complotistes..) qu'il ne touchait pas de royalty pour Uchuaia qui appartenait dorénavant à TF1 (et sur aquelle il ne possède plus de droits). En revanche l'article en question précisait bien que les marques Ushuaia était commercialisées par le groupe Loréal et le groupe Boloré... qui versaient (curieusement, .. et sans aucune raisons apparentes..) des émoluments (très conséquents..) à Mr Hulot ;)
c'est dingue

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio