"Macron montre sa décontraction en même temps que les ors de la République"

Laurent Delahousse et Emmanuel Macron ©AFP PHOTO - FRANCE 2

François Jost, sociologue et professeur émérite en sciences de communication et information à la Sorbonne, était l'invité du Grand Matin Sud Radio.

Une interview peu dérangeante, où Laurent Delahousse n'a pas cherché à bousculer un Emmanuel Macron qui a pu dérouler son discours. L'entretien entre le journaliste et le président de la République, dimanche soir, sur France 2, a déclenché beaucoup de critiques parmi les journalistes et l'opposition politique.

Invité du Grand Matin Sud Radio, le sociologue François Jost a relevé le message qu'a voulu faire passer le chef de l'État : "Emmanuel Macron est un peu une marque. Son mouvement, En Marche, a les mêmes initiales que lui. Il faut qu'il montre qu'il est en marche, qu'il n'est pas immobile, montrer que son quinquennat est placé sous le signe de 'Toujours avancer'."

D'où l'idée d'une interview en marchant, en passant d'une pièce à l'autre du palais de l'Élysée. "Il y a un aspect très jeune, a reconnu François Jost. Ce qu'il met en avant, c'est aussi cette relation plus décontractée, qui s'articule avec la démonstration des ors de la République. En même temps qu'il montre qu'il est plus décontracté que certain de ses prédécesseurs, il met bien derrière lui les ors de la République qu'il habite."

Écoutez l'interview de François Jost, invité du Grand Matin Sud Radio, présenté par Patrick Roger et Sophie Gaillard

 

Les rubriques Sudradio