single.php

Lienemann : "Que Hollande soit candidat ou pas, il faut des primaires"

Par Jérémy Jeantet

La sénatrice PS de Paris ne veut pas "repartir avec l'obligation d'avoir le même candidat" en 2017 et plaide pour la tenue de primaires, pour lesquelles elle est candidate.

Marie-Noëlle Lienemann, invitée ce mardi de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat, a répété sa volonté de voir des primaires s'organiser à gauche pour désigner le candidat du PS aux prochaines élections présidentielles."Qu'il soit candidat ou pas, il faut des primaires, a lancé la sénatrice PS de Paris. On ne peut pas repartir à cette élection présidentielle avec l'obligation de reprendre le même candidat. Si lui s'est fixé comme objectif l'inversion d'une courbe, moi je fixe comme objectif que les Français vivent mieux et qu'on ait tenu nos engagements."

"Je veux qu'il y ait un débat politique"

Des primaires pour lesquelles, si elles ont lieu, Marie-Noëlle Lienemann entend bien se présenter, afin de porter un autre projet que celui de l'exécutif actuel : "Je suis candidate, mais je ne suis pas une obsessionnelle. Déjà, je ne me rase pas tous les matins, c'est un avantage. Ce que je veux, c'est qu'il y ait un débat politique. Est-ce que la ligne qu'on suit est celle qu'on présente aux Français pour l'avenir ? Si c'est ça, je dis que ce n'est pas la bonne. Ni pour gagner, ni pour transformer le pays et répondre aux attentes des Français."

Regardez l'interview de Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice PS de Paris, invitée de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat.
L'info en continu
08H
06H
04H
03H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
Revenir
au direct

À Suivre
/