single.php

Lebranchu : "L'idéal serait qu'on garde tous les emplois" à Air France

Par Jérémy Jeantet

La ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique a laissé entendre qu'un accord entre les syndicats et la direction à Air France pourrait éviter les licenciements.

Marylise Lebranchu, invitée de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat, a fait le point sur la situation à Air France, alors qu'un nouveau comité central d'entreprise se déroule ce jeudi matin, au cours duquel le nombre de postes censés être supprimés sera dévoilé secteur par secteur."Ce qui va mieux aujourd'hui, c'est que l'ensemble des salariés se retrouve autour de la table", a indiqué la ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique. Si les syndicats ont appelé à une nouvelle manifestation ce jeudi, le PDG d'Air France, Alexandre de Juniac a laissé entendre qu'un accord pourrait permettre d'éviter la deuxième phase du plan de restructuration, réduisant le nombre d'emplois menacés à "moins d'un millier", contre les 2900 annoncés initialement."On est déjà à beaucoup moins que ce qu'on avait entendu (...) L'idéal serait qu'on garde tous les emplois, a poursuivi Marylise Lebranchu. On n'en est pas là, mais je crois qu'on a franchi une marche. Peut-être qu'avec un accord, on pourrait éviter les licenciements, c'est en tout cas notre souhait."

Regardez l'interview de Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique, invitée de Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat.
L'info en continu
13H
12H
10H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/