Le président de la République s'est exprimé, pendant plus d'une heure, dans le journal télévisé de 13h sur TF1. Il a défendu sa politique, notamment à l'égard des retraités à qui il assume de demander "un effort", et a évoqué les dossiers chauds dans l'actualité, comme Notre-Dame-des-Landes et la Syrie.

Invité du journal de 13h sur TF1, Emmanuel Macron a justifié la politique menée depuis près d'un an et son arrivée à l'Élysée.

"Je n'ai jamais pris les retraités pour des portefeuilles", s'est-il notamment défendu, face aux critiques des retraités dénonçant la baisse de leurs pensions. Appelant à la solidarité, il a assumé de leur demander "un effort", tout en les remerciant.

Le président de la République a également évoqué les sujets brûlants de l'actualité, notamment la Syrie. "Nous avons la preuve" que des armes chimiques ont été utilisées par le régime de Damas, a assuré Emmanuel Macron, indiquant qu'il s'entretenait quotidiennement avec Donald Trump sur la question et que Paris allait prendre une décision quant à une possible intervention "en temps voulu", au moment "le plus utile et le plus efficace".

Le chef de l'État a aussi promis que "l'ordre républicain sera rétabli" à Notre-Dame-des-Landes, où l'évacuation de la ZAD a commencé en début de semaine, émaillée d'affrontements entre les zadistes et les forces de l'ordre, avec plus de 30 gendarmes blessés depuis le début des opérations.

Plus d'informations à suivre

Les rubriques Sudradio