Primaire PS : "C’est un revirement qui arrive trop tard !" estime David Belliard

Anne Hidalgo et Yannick Jadot ne s'entendent pas pour une primaire de la gauche. "C’est un revirement qui arrive trop tard !" a affirmé David Belliard, invité du “petit déjeuner politique” le 10 décembre sur Sud Radio.

David Belliard
David Belliard, interviewé par Patrick Roger sur Sud Radio, le 10 décembre, dans "le petit déjeuner politique".

Campagne des présidentielles, proposition de primaire de la gauche, Emmanuel Macron et l'Europe : David Belliard, maire adjoint EELV de la ville de Paris et conseiller politique de Yannick Jadot, a répondu aux questions de Patrick Roger.

Primaire PS : "C’est un revirement qui arrive trop tard !"

Le candidat écologiste à la présidentielle Yannick Jadot a opposé une fin de non recevoir à la proposition d'Anne Hidalgo de désigner un candidat unique à gauche via une primaire, tout comme le communiste Fabien Roussel et l'Insoumis Jean-Luc Mélenchon. David Belliard avait appelé sur Sud Radio à une primaire de toute la gauche l'an dernier et Anne Hidalgo notamment l'avait refusée. "Il y a eu à l'époque un refus, confirme-t-il. Nous avons ouvert la porte à Hidalgo, au PS pour construire quelque chose ensemble et Yannick Jadot avait appelé il y a quelques mois à la réunion des forces de gauche et écologistes. À chaque fois, ça a été une fin de non recevoir, regrette-t-il. Le revirement aujourd'hui arrive trop tard ! On est à 4 mois de l'élection présidentielle, on a besoin aujourd'hui de clarté dans ce gloubi-boulga du débat public, on ne sait plus qui est quoi". Il insiste sur le besoin de clarté face aux questions du climat, des inégalités sociales, démocratiques : pour lui, "c'est le projet porté par Yannick Jadot".

"On ne va pas se lancer dans une primaire alors que nous avons été le seul mouvement politique à gauche à avoir organisé un processus démocratique. Nous avons fait la part de notre travail mais les portes sont grandes ouvertes de la famille, la maison écologie ! Nous avons un désir de rassembler celles et ceux qui croient à un projet humaniste et écologiste".

David Belliard : "Au niveau national, ma famille politique c'est l'écologie"

David Belliard est adjoint d'Anne Hidalgo et conseiller politique de Yannick Jadot, qui ne s'entendent pas pour une primaire de la gauche. Où se situe-t-il politiquement ? "Ma situation est partagée par des centaines d'élus locaux", tient à souligner David Belliard. "Il y a des accords au niveau local, nous l'avons fait à Paris, avec aussi un certain nombre de différences. Au niveau national, ma famille politique c'est l'écologie. Son candidat qui incarne ce projet aujourd'hui c'est Yannick Jadot, je suis pleinement engagé dans sa campagne car les enjeux sont énormes et Yannick Jadot apporte tous les jours des solutions concrètes".

David Belliard réclame de la clarté. Abandonnera-t-il son poste aux côtés d'Anne Hidalgo ? "La clarté est de répondre à ce pour quoi nous avons été élus aux élections municipales sur la base d'un projet porté en commun", se défend-il. Il insiste sur la différence entre le niveau local et national. "On a toujours travaillé avec des divergences, ce qui fait aussi la beauté de la politique" selon lui. "Nous avons des divergences, connues par les électeurs et les électrices, mais nous avons aussi un mandat pour transformer la ville et je m'y investis pleinement".

Certains réfléchissent à placer sous tutelle la mairie de Paris à cause de son endettement. "C'est ridicule !, s'insurge David Belliard, qui assure que les indicateurs financiers de la ville restent bons. On est dans un étiage d'endettement tout à fait correct par rapport aux grandes villes françaises. La droite qui aujourd'hui parle d'endentement massif sont ceux qui demandent à chaque fois des aides supplémentaires. On a le droit d'avoir des débats. Nous avons besoin d'investir dans la transformation écologique et sociale de cette ville".

 

 

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique" avec Patrick Roger, à retrouver du lundi au vendredi à 8h15 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !