Comment Hollande propose de rassurer les Français

François Hollande s’est voulu rassurant jeudi 6 novembre, dans l’émission Face aux Français sur TF1 pendant 1h30.

Thumbnail

Pour ce face-à-face sans précédent depuis son élection, à mi-mandat, François Hollande s'est évertué à restaurer l'optimisme, avec quelques annonces et une promesse : "Il n'y aura aucun impôt supplémentaire" pour "qui que ce soit" à partir de 2015. Autre annonce, qui concerne l'indemnisation des chômeurs proches de la retraite, ceux qui ont plus de 60 ans et qui ont de grandes difficultés face à l'emploi : le chef de l'État a annoncé le retour d'une allocation pour ces chômeurs, ceux qui ont suffisamment cotisé mais qui n'ont pas encore atteint l'âge de la retraite, et la création d'un contrat aidé pour les chômeurs seniors à qui il manque quelques trimestres de cotisation.

“15 000 Emplois d’avenir supplémentaires”

Sur la question de l'emploi, François Hollande a reconnu avoir "pu commettre des erreurs", notamment en pronostiquant une "inversion de la courbe du chômage" pour 2013. Il confirme d'ailleurs qu'il ne se représentera pas en 2017 si le nombre de chômeurs ne baisse pas. Il a promis "15 000 Emplois d'avenir supplémentaires", d'ici à janvier prochain. Ils feront partie des 45 000 emplois aidés supplémentaires annoncés par le Gouvernement.Le chef de l'Etat a aussi annoncé l'élargissement du service civique. Il pourrait devenir un service civique "universel" d'une durée de 2 ou 3 mois, non indemnisé. François Hollande a précisé que cela se ferait "dans un premier temps" sur la base du volontariat.Enfin, pour relancer l'économie, François Hollande s'est dit favorable à une candidature de Paris à l'organisation des Jeux olympiques de 2024 et de la France pour l'Exposition universelle de 2025.