À Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées), sur les traces de l’enfance d’Emmanuel Macron

Prenez la parole sur Sud Radio. Nos reporters sillonnent la France pour parler des sujets qui vous intéressent. Ce jeudi, Christine Bouillot est à Bagnères-de-Bigorre, dans les Hautes-Pyrénées.

Thumbnail

Natif d’Amiens dans la Somme, Emmanuel Macron a également de profondes attaches du côté de la ville thermale de Bagnères-de-Bigorre, dans les Hautes-Pyrénées. Ses grands-parents maternels y étaient commerçants et le nouveau président élu a passé ici de nombreuses vacances d’été et d’hiver. "Ça fait bizarre de ne plus parler de Manu mais de M. le Président de la République… Dans mon cœur, ce sera toujours Manu", témoigne pour Sud Radio Sylvie, une petite-cousine d’Emmanuel Macron.

Parmi les points d’attache d’Emmanuel Macron sur place figure en très bonne place Manette, sa grand-mère bien-aimée décédée récemment. "Il n’en avait que pour Manette. D’ailleurs son grand-père s’occupait de lui, mais c’était toujours Manette. C’était les vacances, hein ! Elle ne s’occupait que de lui, elle sentait qu’il y avait quelque chose. Tout petit déjà, c’était quelqu’un qui n’était pas comme les autres. Il ne se couchait jamais sans avoir téléphoné à sa grand-mère, et elle l’a attendu pour mourir", confie Nicole, une autre parente proche.

Pour les habitants de la vallée, celui qui sera officiellement président de la République ce dimanche éprouve un attachement sincère à cette région. Une région qu’il revient visiter dès que possible, notamment auprès de son ami Éric Abadie, berger tenant une auberge au sommet du col du Tourmalet, à La Mongie. "Vous savez, quand il a mis son 49-3 en place, il était avec moi le lendemain ou le surlendemain. Là il était fatigué. Il avait pris des gifles. Par contre, quand il m’a dit au mois de juillet "j’ai envie de faire ça", je lui ai dit "vas-y, fonce". Je serai sincère avec lui. C’est quelqu’un que je respecte et que j’adore", confie-t-il.

Retrouvez ici le reportage de Christine Bouillot à Bagnères-de-Bigorre dans les Hautes-Pyrénées, ainsi que l’interview de Jean-Bernard Sempastous, maire de Bagnères-de-Bigorre.