single.php

François Blanchecotte annonce l’échec des négociations entre les biologistes et la CNAM

Par Mathys Melon

François Blanchecotte appelle à la grève générale ce lundi 14 novembre après un échec lors des négociations avec la CNAM.

François Blanchecotte, président national du syndicat des biologistes - UNAPL

François Blanchecotte était l'invité de Jean-Jacques Bourdin ce mardi sur Sud Radio. Le président national du syndicat des biologistes appelle à la grève générale ce lundi 14 novembre après un échec lors des négociations avec la CNAM (Caisse Nationale d'Assurance Maladie).

François Blanchecotte confirme que le bras de fer se durcit entre les biologistes médicaux et le gouvernement. Après le passage en force de la loi de financement sur le budget de la sécurité sociale, les laboratoires continuent de protester en cessant de communiquer les résultats des tests de dépistage au Covid-19 sur la plateforme nationale du SIDEP.

Pour François Blanchecotte, malgré la position commune des biologistes et du gouvernement sur la nécessité de récolter ces 250 millions d'euros, c'est la manière qui gêne le président national du syndicat des biologistes.

"Nous sommes effectivement toujours sur la position de redonner ces 250 millions d'euros mais la manière et les propositions qui nous ont été faites par la CNAM ne sont pas recevables par les syndicats donc on a décidé effectivement de lancer un mouvement de grève à partir de lundi 14 [...]"

François Blanchecotte et Thomas Fatôme, le directeur général de la CNAM, se sont réunis hier soir à 18h pour tabler sur un accord mais cette réunion a été qualifiée d'échec par le président national du syndicat des biologistes.

"Un échec. Au bout de deux heures, nous nous sommes séparés"

Le gouvernement aurait notamment proposé aux biologistes de baisser leurs tarifs sur certains examens de biologie afin de pouvoir rattraper cette somme. François Blanchecotte déplore que le reste risque d'être saisi sur leurs "activités de tous les jours, celles que vous avez quand vous allez voir un médecin qui vous prescrit des examens de biologie".

L'exécutif aurait également mis en avant le fait que les bénéfices de ces laboratoires ont explosé en 2 ans lors de la crise du Covid : Plus de 20%  de hausse en 2020 et, selon la CNAM, le chiffre d'affaires de la profession a grimpé de 85% entre 2019 et 2021 et plafonne désormais à près de 9 milliards d'euros. Des chiffres que confirme mais pondère François Blanchecotte en stipulant qu'il s'agit d'E.B.E destinés aux caisses de certaines entreprises et qui permettent de faire fonctionner les laboratoires.

Afin de franchir cette impasse, François Blanchecotte propose de partager les bénéfices spécifiquement générés sur l'activité Covid à caractère exceptionnel. Des considérations qui n'ont donc pas été entendues par le gouvernement.

La grève est donc lancée lundi prochain pour l'ensemble des biologistes. Les libéraux seront suivis de certains grands groupes privés en réponse au principe de la nuance de la biologie médicale. François Blanchecotte qualifie ce mouvement d'"unitaire, qui n'ait jamais arrivé dans les années précédentes".

Cependant, l'activité ne sera pas complètement interrompue puisque François Blanchecotte stipule que les dossiers urgents seront quand même pris en charge mais les laboratoires resteront fermés au public.

L'intégralité de l'entretien est à retrouver sur l'application Sud Radio, le site internet ou encore la chaîne YouTube.

Retrouvez Parlons Vrai chez Bourdin du lundi au vendredi de 10h30 à 12h30 sur Sud Radio

L'info en continu
03H
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
14H
13H
12H
11H
Revenir
au direct

À Suivre
/