Vladimir Fedorovski : "Nous n’avons jamais été aussi près de l’apocalypse"

Le discours de Vladimir Poutine lors du défilé du 9 mai à Moscou est très attendu. Qu'annoncera-t-il en pleine guerre en Ukraine ?

OTAN
Face à l'invasion de l'Ukraine par la Russie, Suède et Finlande veulent rejoindre l'OTAN. ( AFP)

Le 9 mai est un jour important en Russie : celui de la célébration de la victoire sur l’Allemagne nazie en 1945.

"Jamais aussi près de l’apocalypse que maintenant"

Quel sera le discours de Vladimir Poutine à l'occasion de ce jour symbolique ? "Cela va être un discours fatidique, qui va indiquer un changement de cap, estime Vladimir Fedorovski, influent diplomate sous Gorbatchev, écrivain d'origine russe le plus édité en France. Aujourd’hui, la perception des Russes est que l’on n’a jamais été aussi près de l’apocalypse que maintenant. Un avion symbolique va voler au-dessus de la place Rouge : celui de l’apocalypse, dans lequel 86 personnes de la direction du pays peuvent survivre en cas d’apocalypse nucléaire."

Pourquoi estimer que l’apocalypse n’a jamais été aussi proche ? "Tout d’abord, il y a une banalisation du recours à l’arme nucléaire, juge l'auteur de "Poutine et l’Ukraine, les faces cachées" (Éditions Balland). Tout le monde en parle. Poutine en parle, dit que ce monde sans la Russie ne l’intéresse pas. La CIA a déclaré hier que l’utilisation d’armes nucléaires tactiques était possible."

 

"Les fantasmes occidentaux ne se réalisent pas"

Quid des autres solutions ? "Le groupe du G7 a parlé de sanctions, rappelle Vladimir Fedorovski. Dans la réalité, cela ne marche pas, les fantasmes occidentaux ne se réalisent pas. J’étais un grand partisan des négociations, mais elles sont dans l’impasse. Je dois vous prévenir, les scientifiques ont avancé l’heure de l’horloge de l’apocalypse. Jamais elle n’aura été aussi proche."

Poutine aurait peut-être souhaité annoncer la fin de la guerre en Ukraine ce 9 mai. Faute d'avoir atteint ses objectifs de conquête territoriale, ce ne sera sans doute pas le cas. "J’étais un des fossoyeurs de la guerre froide, précise Vladimir Fedorovski. Je ne suis pas du tout ami de Poutine, mais pas adversaire de la vérité. Au vu de mon expérience, on n’a jamais connu cela. On est aujourd’hui dans l’impasse. J’ai travaillé toute ma vie pour la paix, je n’ai pas réussi."

Retrouvez "Sud Radio vous explique" chaque jour à 7h40 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger et Cécile de Ménibus.

Cliquez ici pour écouter “Sud Radio vous explique”

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !