single.php

Turquie : le PKK affirme avoir abattu un hélicoptère de l'armée turque

Par Mathieu D'Hondt avec AFP

Le PKK kurde dit avoir abattu un hélicoptère turc, lequel se serait écrasé mercredi dans le sud de la Turquie.

Thumbnail

Si l'on en croit l'agence de presse prokurde Firat, les séparatistes du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) affirment avoir abattu un hélicoptère de l'armée turque qui s'est écrasé cette semaine avec 13 soldats à son bord dans la province de Sirnak, située dans le sud-est de la Turquie, théâtre régulier de violents affrontements entre les forces de sécurité turques et leurs ennemis kurdes.

L'état-major turc avait bien signalé ce mercredi un crash de l'un de ses appareils dans cette région, mais avait affirmé que celui-ci était survenu à la suite d'une collision accidentelle entre l'engin et une ligne à haute tension. L'accident avait par ailleurs suscité une très forte émotion dans le pays, en raison du décès de plusieurs militaires, dont l'un des généraux en charge de la lutte contre le PKK, qui ont tous eu droit à des funérailles nationales retransmises en direct à la télévision.

Qui croire ? Aucun élément concret ne permet pour l'instant d'attester de la véracité de l'une ou l'autre version. Toujours est-il que cette "bataille" de communication montre à quel point les tensions demeurent extrêmement vives entre Ankara et les séparatistes kurdes du PKK, considérés comme "terroristes" par les autorités turques et leurs alliés occidentaux. Depuis 1984 et le début de ce conflit civil, qui a repris de plus belle en 2015 après une trêve relative de 2 ans, 40 000 personnes ont trouvé la mort.

L'info en continu
11H
09H
08H
07H
06H
22H
21H
20H
19H
Revenir
au direct

À Suivre
/