Yves Camdeborde : "le pire de tous les régimes, c'est la frustration"

Yves Camdeborde
Yves Camdeborde, chef et restaurateur, invité de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio. Sud Radio

Yves Camdeborde, chef et restaurateur, à l’affiche de l'émission "À table ! Mangez sain, dépensez moins" diffusée mardi 14 mai sur France 2 à partir de 21 heures, était l’invité de Valérie Expert, Rémy Pernelet et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 14 mai dans "Le 10h - midi"

Yves Camdeborde : "le pire de tous les régimes, c'est la frustration"

Yves Camdeborde, chef et restaurateur, co-anime avec Faustine Bollaert l'émission "À table ! Mangez sain, dépensez moins", diffusée mardi 14 mai sur France 2 à partir de 21 heures. Grâce à la curiosité de Faustine Bollaert, aux conseils et astuces culinaires du chef Yves Camdeborde et aux informations de la spécialiste en nutrition Mathilde Touvier, deux familles ont une semaine pour changer leurs habitudes. Tout au long de la semaine, la famille va devoir apprendre à se nourrir autrement, parfois même avec des aliments dont elle n’avait jamais entendu parler. "Ce sont des familles qui avaient soit des problèmes de poids, soit des problèmes d'argent, soit des problèmes de temps". 

On lit tout simplement ce qu'il y a dans les produits. J'adore le goût des petits pois en boîte et de la Vache qui rit ! Il faut se faire plaisir, il ne faut pas créer la frustration : le pire de tous les régimes, c'est la frustration. Je pense qu'on peut manger sain et équilibré en se faisant plaisir

Pour faire manger des légumes aux enfants, il faut tricher ! Toujours amener les légumes avec un ingrédient qu'ils aiment pour les habituer. Mais il faut être optimiste par rapport à la jeunesse qui est beaucoup plus sensible à ce qui se passe entre l'environnement et ce qu'ils mangent. Et on a constaté que les jeunes ont une éducation culinaire venant de la télé".  

"Le produit frais coûte moins cher que le produit transformé, c'est une réalité"

L'idée de l'émission est de dire qu'il y a des habitudes à changer. "Le produit frais coûte moins cher que le produit transformé, c'est une réalité. La lentille sèche coûte moins cher que la lentille en boîte. Qu'on me dise pas que c'est compliqué de faire bouillir la lentille sèche avec un peu de sel ; et en plus ce sont des protéines, c'est bon pour la santé". 

Beaucoup de marques sont citées lors de l'émission, et de la publicité négative est faite pour certains produits. "C'est un constat qui a été fait par Mathilde Touvier, nutritionniste, qui prend et juge les marques. Le sucre est présent partout, c'est le côté rondeur, addictif, et tout le monde se fait prendre au piège par ça. C'est une catastrophe. Mais ce que j'ai surtout appris pendant cette émission, c'est la volonté de toutes les familles qu'on a rencontrées, de changer leur alimentation. Que le premier médicament qu'ils ont, c'est ce qu'ils mettent dans leur bouche tous les jours. Donc il faut manger propre et manger sain.

Je pense que le Nutriscore est une vraie avancée et si on arrive à l'imposer à tous les industriels, ils vont être obligés de faire des efforts. On sait qu'ils sont tous en train de se remettre en cause sur les additifs et les produits chimiques qu'ils mettent dans les produits transformés. Mais malheureusement pour modifier tout ça, il faudra quelques années".

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert, Rémy Pernelet et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h30 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !


 

Les rubriques Sudradio