Yann Arthus-Bertrand : "Jamais je n'aurais pu penser que 40 ans après l'espèce en danger serait la mienne !"

Yann Arthus-Bertrand était l’invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 26 janvier dans "Le 10h - midi". Le photographe, reporter, réalisateur et écologiste français revient sur son dernier documentaire événement "Legacy, notre héritage", diffusé mardi 26 janvier à 21h05 sur M6.

Yann Arthus-Bertrand, invité de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Yann Arthus-Bertrand : "Au sujet de notre façon de vivre, on parle de la sixième extinction sur terre !"

Dans le cadre de la "semaine Green" du groupe M6 du 24 au 31 janvier 2021, le dernier documentaire de Yann Arthus-Bertrand, "Legacy, notre héritage", sera diffusé mardi 26 janvier à 21h05 sur M6. Un constat terrible sur notre environnement raconté par Yann Arthus-Bertrand, mais qui n'est pas moralisateur, souligne Valérie Expert. "C'est la suite du film 'Home' d'il y a 11 ans, explique Yann Arthus-Bertrand. Je voulais absolument faire un film 10 ans après, et utiliser toutes les archives incroyables qu'on a et qu'on n'a jamais montrées. J'ai essayé de faire un film à l'économie : on a fait travailler les dronistes au Brésil, aux États-Unis, en Chine".

"C'est un film important pour moi parce que c'est 50 ans d'écologie, 50 ans de réflexion sur à quoi j'ai servi, ce que j'ai fait et quel est mon état d'esprit, confie-t-il. Quand je suis parti avec ma femme travailler au Kenya, jamais je n'aurais pu penser que 40 ans après l'espèce en danger serait la mienne ! Ce qui est fascinant, c'est de penser qu'au sujet de notre façon de vivre, on parle de la sixième extinction sur terre ! Ça veut dire la mort de nos arrières-petits enfants ou nos petits-enfants, explique-t-il. Ce film est porté sur l'émotion, précise-t-il, deux fois dans le film, on avait les larmes aux yeux, on n'arrivait pas à parler".

 

"Notre mission aujourd'hui, à chacun, c'est d'essayer de changer le monde"

Le documentaire démarre sur l'Afrique, avec l'expérience de Yann Arthus-Bertrand au Kenya, où il vivait de façon extrêmement libre avec les animaux. Petit à petit, le ton se durcit, l'harmonie de l'homme avec l'animal décroît au fil des années. "Pour comprendre ce qui arrive aujourd'hui, il faut partir du début, comprendre d'où on vient, estime le photographe. Il n'y a pas de culpabilisation, on a tous cru bien faire, on a vécu avec ce progrès incroyable mais ce progrès est en train de nous tuer".

"Ce film n'est pas fait pour déprimer mais pour dire qu'agir rend heureux. Notre mission aujourd'hui, à chacun, c'est d'essayer de changer le monde, affirme-t-il. On est en train de tuer tout ce qui n'est pas humain sur la Terre, il faut revenir à une harmonie".

À la fin du documentaire, Yann Arthus-Bertrand explique face caméra pourquoi il s'appelle "héritage" : "ce ne sont pas des histoires qu'un grand-père a envie de raconter à ses petits-enfants, mais je n'ai pas envie de vous mentir, je n'ai plus l'âge ni le droit, je me sens obligé de vous dire la vérité, d'avoir le courage de cette vérité. Ce serait ça notre héritage, mon héritage que je vais laisser à mes petits-enfants ?"

 

"Ce qui m'intéresse, c'est de faire changer l'opinion publique"

"C'est aussi un film qui parle de toi, de moi, explique le photographe, ce n'est pas un film qui parle d'hommes politiques qui ne font pas leur boulot ou des lobbies, c'est un constat : moi en tant qu'homme, qu'est-ce que je peux faire ? On a vraiment essayé de ne culpabiliser personne : j'aimerais que les gens se demandent ce qu'ils sont au milieu de tout ça, pour quoi et pour qui ils vont changer, leurs enfants, leurs petits-enfants, les gens qu'ils aiment".

Sur l'écologie, "ce qui m'intéresse, c'est de faire changer l'opinion publique, ajoute Yann Arthus-Bertrand. Je pense que c'est par en bas que ça viendra. Quand il y a une marche pour le climat, on est 50.000 dans Paris, quand il y a l'arrivée de la coupe du monde, on est 2 millions dans la rue. Quand on sera 2 millions dans la rue à manifester pour notre vie, pour la vie de nos enfants, tout changera !"

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !