Yann Arthus-Bertrand : "Il y a plus d'humanisme en nous"

Yann Arthus-Bertrand, auteur du film "Human", disponible gratuitement sur Youtube, était l’invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le mardi 5 mai dans "Le 10h - midi".

Yann Arthus-Bertrand invité de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Yann Arthus-Bertrand est remis du coronavirus. Après l'avoir "attrapé" la première semaine, le réalisateur est désormais bien remis. "C'était très bénin par rapport à d'autres personnes, je ne me plains pas", se réjouit-il.

 

Un film "important"

En plein tournage avec Anastasia Mikova, lorsque le confinement a été instauré, "on a mis en ligne la version cinéma de Human qui pour moi est notre meilleur film", raconte Yann Arthus-Bertrand. Un film qui évoque "le pardon et le sens de la vie". "C'est un film important, de 3h10 avec un making-off sur la musique de film", présente le réalisateur.

Un film qui reste à jour malgré les récents changements dans notre société. "On parle de valeurs intemporelles, de pourquoi on fait la guerre, est-ce qu'on est capable de faire la guerre, pourquoi on n'est pas capable d'accueillir les réfugiés, pourquoi l'homophobie", explique le cinéaste. Des sujets "essentiels" pour Yann Arthus-Bertand qui enjoint à "se souvenir de ces moments de confinement". "Il y a plus d'humanisme en nous, on a tous applaudi les infirmières, on a tous pris conscience qu'on pouvait consommer que l'essentiel", se réjouit-il.

Une période "assez riche"

Cette période de confinement a été "économiquement très compliquée pour beaucoup de gens", admet le réalisateur qui pour sa part estime ce moment "assez riche". Yann Arthus-Bertrand a profité de ces semaines pour lire et parler. "Les experts, je n'y comprends plus rien, je ne regarde plus l'actualité car on a aucune information fiable !", regrette-t-il. Le réalisateur raconte même fabriquer son pain tous les jours.

Mais dans cette épreuve, le cinéaste voit des points positifs. "En comptant les morts tous les soirs à la télévision ensemble, on s'est peut-être aperçu de la fragilité de la vie", estime-t-il. "Le bien le plus précieux c'est la vie, la nôtre et celle de ceux qu'on aime", souligne Yann Arthus-Bertrand. "Dans Human, une femme dit qu'elle aimerait mourir avec le sourire", rapporte-t-il, particulièrement touché par ces paroles "intelligentes". "On va tous mourir un jour, il faut faire de sa vie quelque chose qu'on ne va pas regretter. La vie n'a aucun sens en fin de compte, c'est toi qui décide de donner du sens à ta vie", encourage le réalisateur.

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !