Sylvie Tellier : "J'ai envie d'investir pour la promotion de notre savoir-faire français"

Ancienne directrice générale de la société Miss France et de Miss Europe Organisation, Sylvie Tellier était l'invitée de Valérie Expert et Gilles Ganzmann dans "Sud Radio Média" sur Sud Radio le 7 septembre 2022 dans "Le 10h - midi".

Sylvie Tellier
Sylvie Tellier, invitée de Valérie Expert et Gilles Ganzmann dans "Sud Radio Média" sur Sud Radio.

Après avoir été directrice pendant 17 ans de la société Miss France, Sylvie Tellier vient de quitter ses fonctions fin août 2022.

 

Sylvie Tellier : "Les femmes qui se présentent à Miss France ont une véritable envie de représenter leur région"

"On dit qu’il faut quitter une société quand on a l’impression qu’on a atteint tous ses objectifs. Et franchement, je pense que j’ai tout eu. On quitte une société aussi quand on ne se projette plus, qu’on n’a plus de choses à apporter", a déclaré Sylvie Tellier.

 


Le concours Miss France, n’est-il pas devenu un concours pour devenir animatrice de télé ? "Si tu veux être connu, il y a des moyens beaucoup plus simples. Chez Miss France, il faut que tu te présentes à l’élection locale, que tu sois élue miss départementale, que tu gagnes l’élection régionale… Il y a d’autres parcours aujourd’hui. Même les réseaux sociaux te permettent d’être connue en deux minutes et de gagner beaucoup plus d’argent. Je pense que les femmes qui se présentent à Miss France ont une véritable envie de représenter leur région. Après, qu’elles le prennent comme un bon plan pour devenir animatrices, soit… Mais il n’y en a pas tant que ça", a répondu Sylvie Tellier.

 

"Olivia Grégoire m’a proposé d’incarner le made in France"

Que va faire Sylvie Tellier maintenant qu’elle a quitté la société Miss France ? "J’ai envie d’investir pour la promotion de notre savoir-faire français, de nos entreprises. Cela fait 20 ans que je fais le tour de France, je connais pas mal de territoires. Si je peux faire pour d’autres entreprises ce que j’ai fait pour Miss France, je vais m’y atteler. J’ai eu la chance de rencontrer notre ministre des PME et du tourisme, Olivia Grégoire, la semaine dernière. Elle m’a proposé d’incarner le made in France. Il avait été incarné par des politiques. Et je pense que c’est bien que des personnalités, des gens comme moi, puissent incarner et promouvoir notre artisanat. On a en France un savoir-faire qui est fantastique. Les pays étrangers le savent, mais nous-mêmes, on l’ignore."


À lire aussi :

Retrouvez “L'invité média” de Gilles Ganzmann chaque jour à partir de 10h00 dans le 10h - midi Sud Radio avec Valérie Expert.