Stéphane Thebaut : L'arrêt de La Maison France 5 "a manqué furieusement d'élégance et de courtoisie"

Stéphane Thebaut, l’animateur de l’ancienne émission "La maison France 5", était l’invité de Christine Bouillot et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 16 avril dans "Le 10h - midi". Il emménage vendredi 16 avril sur C8, avec un nouveau nom d’émission : "M comme Maison", à retrouver tous les vendredis soir sur C8.

Stéphane Thebaut, invité de Christine Bouillot dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Stéphane Thebaut - L'arrêt de "La Maison France 5": "a manqué furieusement d'élégance, de courtoise, de savoir-vivre"

Après 17 ans, France Télévisions a décidé d’arrêter en décembre dernier l'émission "La Maison France 5". "Ça manquait furieusement d'élégance, de courtoise, de savoir-vivre, confie Stéphane Thebaut, qui a regretté cet arrêt brutal dont il ne se doutait pas. Quand vous avez une émission qui est bien installée, reconnue par le public et les professionnels du secteur, que vous faites 780.000 téléspectateurs en moyenne, vous vous dites qu'il n'y a pas de raison d'être inquiété ! D'autant plus quand on est dans une période comme celle que l'on connaît depuis plus d'un an, où les gens s'intéressent beaucoup plus à leur intérieur, à la décoration, à la façon d'aménager sa demeure", souligne-t-il.

"On appelle un de mes associés en plein tournage pour lui dire que la chaîne arrête l'émission à la fin du mois de décembre, raconte l'animateur, très amer. Et il n'y a pas de raison évoquée ! dénonce-t-il. Il y a peut-être des raisons économiques que je veux bien entendre, mais quand on dépense après 5 millions d'euros pour mettre en place une chaîne éphémère, je ne pense pas que ce soit un problème de budget, ni d'audience. Je pense qu'aujourd'hui, on a au sein de France Télévisions des gens qui sont arrivés et à qui on a confié la mission de 'nettoyer' et de faire des économies d'échelle partout. On n'est pas les seuls et il y en aura certainement d'autres qui disparaîtront du service public au détriment de ce qu'attendent les téléspectateurs.

 

"La redevance, c'est un peu comme un abonnement sur une plateforme vidéo"

Stéphane Thebaut alerte : "il ne faut pas oublier que la redevance, c'est un peu comme un abonnement sur une plateforme vidéo, on paie chaque année pour avoir un droit de regarder des programmes qui nous intéressent. Quand on voit les comités de soutien que nous avons eus sur les réseaux sociaux, cette émission correspondait aux attentes des téléspectateurs, ce qui n'est pas forcément le cas des spectacles vivants. Je pense que ce n'est pas la place de la télévision que de faire ce genre de choses ! Les mots ont un sens et quand on dit spectacle vivant, c'est fait pour être vécu dans une salle de concert, de spectacle ou ailleurs !"

"Une personne m'a reçu, le directeur des programmes de France Télévisions, mais la personne qui a pris la décision, le numéro 2 de France Télévisions, n'a jamais décroché son téléphone pour m'expliquer les raisons pour lesquelles il arrêtait l'émission, regrette-t-il. Ce qui était la moindre des choses, on était dans la vingtième saison..."

 

"Ce que j'ai vécu en 2 mois avec les gens de C8, je ne l'ai jamais vécu en 20 ans avec France Télévisions !"

Stéphane Thebaut démarre une nouvelle émission sur C8, "M comme Maison", à retrouver tous les vendredis soir. "Ça fait un peu plus de 30 ans que je travaille dans l'univers de l'audiovisuel, ce que j'ai vécu en 2 mois avec les gens de C8, je ne l'ai jamais vécu en 20 ans avec France Télévisions ! C'est une famille, dans laquelle on sent que tout le monde est motivé, concerné, et a envie que les choses avancent vite".

"Aujourd'hui, on a affaire uniquement à des tableaux Excel, déplore l'animateur. Ce n'est pas qu'une question de budget, c'est aussi une question d'envie et de stratégie. Pour parler du service public, je ne vois pas trop où est la stratégie de France Télévisions actuellement".

Les téléspectateurs de France 5 vont-ils vous suivre sur C8 ? s'interroge Gilles Gazmann. "Ça mettra peut-être un peu de temps, suppose Stéphane Thebaut. Mais on a beaucoup de témoignages de personnes qui nous disent être contents de nous retrouver, parce que c'est une émission qui parle de patrimoine, de décoration, d'architecture, d'artisanat. On sait qu'on a sauvé des entreprises qui, grâce à l'émission, ont pu engager du personnel. C'est notre rôle de mettre en avant ces savoir-faire".

 

"Les gens qui sont curieux de tout, je les aime beaucoup !"

Deux émissions à la suite l'une de l'autre sont prévues sur C8 le vendredi : "un inédit, suivi de l'inédit de la semaine précédente, annonce Stéphane Thebaut. Ce soir, on part dans le Luberon, puis on ira du côté de Marseille, en compagnie de Tania Bruna-Rosso, passionnée de déco, design et plus particulièrement des objets des années 1960 à 1980, qui rentre dans l'émission. On souhaitait avoir un visage supplémentaire dans l'émission : c'est une fille très curieuse de plein d'univers différents. C'est ce genre de regard qu'on aime beaucoup. Les gens qui sont curieux de tout, je les aime beaucoup !"

Grâce à cette émission, des maisons ont été sauvées de la ruine. "En dehors de l'aspect technique, ce qui m'intéresse est d'aller raconter une histoire, des parcours de vie ! explique l'animateur. La séquence avant-après est maintenue", ajoute-t-il.

C'est la seule émission du PAF [paysage audiovisuel français, ndlr] consacrée à la maison, aux artisans, à la décoration, alors qu'il n'y a jamais eu autant de demandes pour refaire les intérieurs.

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !