Sheila : "La rumeur a poursuivi ma vie pendant 40 ans, celle de mes parents, de Ludovic"

La chanteuse Sheila était l’invitée de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 27 avril dans "Le 10h - midi", à l'occasion de la sortie de son nouvel album "Venue d’Ailleurs" le 2 avril dernier.

La chanteuse Sheila, invitée de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Sheila : "Ma voix n'a pas changé, ma façon de chanter a changé"

Le nouvel album "Venue d’Ailleurs", sorti le 2 avril dernier, est le 27ème album de Sheila, après 9 ans d'interruption. "Ma voix n'a pas changé, ma façon de chanter a changé ! confie la chanteuse. J'ai tendance à un peu 'timbrer', ils m'ont demandé de faire différemment. Quand j'ai entendu, je ne me reconnaissais pas ! Mais je n'ai que de bonnes critiques sur cet album" souligne-t-elle.

"J'ai mis 4 ans à faire cet album epxlique Sheila, j'avais une idée bien précise, en évoquant tout ce qui a fait 60 ans de ma carrière. Je voulais travailler avec certaines personnes, et tout le monde m'emmenait ailleurs ! raconte-t-elle. Je me suis battue, je me suis séparée de plein de gens et je me suis rendu compte que les personnes avec qui j'avais envie de travailler étaient tout simplement autour de moi ! On a finalement réussi à avoir ce que je voulais, c'est moi qui ai choisi tous les sujets que j'évoque dans cet album, c'est comme si c'était moi qui avais écrit les chansons".

 

"La rumeur a poursuivi ma vie pendant 40 ans, la vie de mes parents, de Ludovic"

Parmi les chansons de son nouvel album, 'La rumeur'. Sheila a en effet été victime de plusieurs rumeurs, dont la plus récente sur la supposée campagne de publicité pour le vaccin AstraZeneca à laquelle elle a été associée. "La rumeur a poursuivi ma vie pendant 40 ans, la vie de mes parents, de Ludovic confie la chanteuse et surtout, je pense que c'est un fait de société aujourd'hui. Avec les réseaux sociaux, il y a beaucoup de danger pour ceux qui subissent la rumeur : on est un animal traqué, on ne vit plus, on se cache. Ça fait un mal fou et ça traumatise à vie".

Sheila revient sur la rumeur dont elle a été victime lorsqu'elle n'avait que 18 ans, selon laquelle elle aurait été un homme et non une femme.  "J'avais 18 ans dans les années 1964-1965, je ne connaissais rien, j'arrivais des marchés de mes parents se souvient-elle. Ce métier a beaucoup évolué, on est au courant de tout mais à l'époque, tout se créait ! J'étais encore une gamine, je ne pouvais pas imaginer que les gens pouvaient croire un truc pareil ! Et comme je faisais vendre du papier, tous les 15 jours j'avais une Une... On a fait mousser cette histoire, qui m'a poursuivie tout le temps. Pendant ma grossesse et à la naissance de mon fils, ça a été abracadabrantesque... Quand un enfant va à l'école et que ses copains lui disent que sa mère est en fait son père, c'est très traumatisant, ça a été aussi dans sa vie et dans celle de mes parents qui les a marqués".

Une chanson est également consacrée à son fils, décédé il y a quelques années. "Je ne pouvais pas faire un album sans parler de mon fils, c'est le plus grand drame dans l'histoire de ma vie, je trouvais important qu'il soit là ! C'est plus un poème qu'une chanson précise-t-elle, je l'ai fait pour lui, pour qu'il reste dans la lumière et pour faire taire tous ces c** qui bavassent et qui font de la pub sur un drame. Ludovic était quelqu'un de trop gentil et de trop confiant estime-t-elle, il a été avalé par ses mauvaises fréquentations, il a souffert de plein de choses. Son père, Ringo, a complètement délaissé son enfant et le fait de n'avoir aucune connexion avec son père ne l'a pas aidé". 

 

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !

 

fait partie des chanteurs qui ont marqué la télévision, avec les Carpentier.