Nathalie Renoux : "Alerte enlèvement a permis de retrouver de nombreux enfants"

La journaliste Nathalie Renoux était l’invitée de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 24 mai dans "Le 10h - midi". Elle présente l'émission "Enquêtes criminelles : l’affaire Marion Wagon", diffusée mardi 24 mai à 21h10 sur W9.

Nathalie Renoux
Nathalie Renoux, invitée de Valérie Expert et Gilles Ganzmann dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Nathalie Renoux présente le 12h45 et le 19h45 tous les week-end, sur M6. À la veille de la journée mondiale des enfants disparus, la journaliste ouvrira, dans l'émission "Enquêtes criminelles", le dossier Marion Wagon, la première disparition d’enfant très largement médiatisée.

Nathalie Renoux - affaire Marion Wagon : "La douleur de ses parents est presque intacte"

Marion Wagon a disparu le 14 novembre 1996 à l'âge de 10 ans, au cours du trajet de 400 mètres seulement entre son école et sa maison en plein centre d’Agen (Lot-et-Garonne). Elle le faisait seule pour rentrer déjeuner et elle avait promis à ses parents de ne jamais suivre un inconnu. Alors que s’est-il passé ce jour-là ? "Le visage de Marion Wagon n'a pas pu passer inaperçu assure Nathalie Renoux. Il était sur les briques de lait, sur les affiches, dans tous les commissariats et il y est parfois encore. Le portrait est toujours présent sur certaines vitrines de magasins, les gens ne veulent pas s'en séparer tant qu'on ne sait pas ce qu'il est advenu de cette petite fille".

"Ce qui est frappant c'est la douleur de ses parents, presque intacte. Ce sont des gens qui ont vécu avec leurs deux autres enfants, mais ils ont perdu une énergie, un entrain. Ils ont fait ce qu'ils pouvaient contre les éléments." Nathalie Renoux a pu les interviewer à l'issue du documentaire. "J'ai eu l'impression de voir une famille frappée par le destin". Cette affaire est emblématique d'un certain nombre de dysfonctionnements de la justice souligne Valérie Expert. "Le premier enquêteur a mis toute son énergie dans le dossier et au-delà de ça, il était très humain explique Nathalie Renoux. Il a été dessaisi assez tôt dans l'enquête alors qu'il était sur une piste qu'il aurait fallu continuer à explorer".

 

"Alerte enlèvement a permis de retrouver de nombreux enfants"

"Les parents de Marion Wagon ont médiatisé l'affaire pour tenter de retrouver leur fille. Et puis ils ont tout arrêté estimant que c'était contre-productif précise Nathalie Renoux. Ils sont restés silencieux pendant 15 ans. La création d'un nouveau pôle judiciaire pour les affaires non élucidées vient de voir le jour et les a motivés à reparler." "Ils attendent aujourd'hui de savoir ce qui est arrivé à leur fille, et aimeraient pouvoir lui offrir une sépulture." "Si elle était vivante, elle aurait l'âge de se rendre compte des choses et de les contacter" souligne-t-elle.

La journaliste revient sur le dispositif "Alerte enlèvement", mis en place en France en 2006. Il vise à envoyer de façon massive à la population un message en cas d’enlèvement d’enfant. "Ça a changé beaucoup de choses ! reconnaît-elle. Parmi toutes les alertes enlèvement lancées en France, une seule s'est dramatiquement terminée. Toutes les autres ont permis de retrouver les enfants sains et saufs. Mais dans le cas de Marion Wagon, ça n'aurait sûrement pas pu être lancé estime-t-elle, il faut un témoin de l'enlèvement".

 

 

 

Retrouvez “L'invité média” de Gilles Ganzmann chaque jour à partir de 10h00 dans le 10h - midi Sud Radio avec Valérie Expert.

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.