Nadine Trintignant : "j'ai eu besoin de réaliser ce documentaire"

Nadine Trintignant, la mère de Marie Trintignant, étaient l'invitée de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 27 janvier 2021 dans "Le 10h - midi".

Nadine Trintignant
Nadine Trintignant, invitée de Valérie Expert et Gilles Ganzmann dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Le 26 janvier 2022, ARTE diffusait le documentaire "Marie Trintignant, tes rêves brisés", réalisé par sa mère, Nadine Trintignant. Il est toujours disponible sur www.arte.tv.

 

Nadine Trintignant : "ce qui m’a aidé grandement, c’est Marie, c’est sa personnalité"

"Je n’ai pas eu envie, j’ai eu besoin de réaliser ce documentaire. Ils ont choisi un bon producteur, une bonne monteuse. Car moi, quand j’étais monteuse, c’était la pellicule. La vidéo, je ne sais pas faire. On montait chez moi en plus, ce qui était pas mal. On a travaillé dans une bonne ambiance. Ce qui m’a aidé grandement, c’est Marie, c’est sa personnalité, sa liberté, son humour et le fait que ce soit une grande comédienne. Elle n’avait jamais accepté de reportages sur sa vie privée, ses enfants. Donc, j’ai parlé de ses talents de comédienne", a raconté Nadine Trintignant.

"Quand je tombais sur un film avec Marie, je regardais deux minutes, et puis je me sauvais"

"Quand ARTE m’a proposé de réaliser ce documentaire, j’ai dit honnêtement : 'je ne sais pas si j’y arriverai, on ne signe rien pour le moment. J’essaie pendant trois jours, et au bout de trois jours je vous dirai'. Parce que je n’avais revu aucun film avec Marie. Et quand en zappant je tombais sur un film avec Marie, je regardais deux minutes, et puis je me sauvais.

Mais finalement, la profession a pris le dessus. Je me suis dit : il faut que je pense que je travaille, et que je ne pense pas à Marie. Et curieusement, ça a marché en journée. C’est la nuit que ça a été dur. Si Marie avait été moins originale, moins intelligente, si elle n’avait pas sa vitalité, sa mélancolie quelquefois… si ça avait été quelqu’un d’autre, j’aurais été moins inspirée", a déclaré Nadine Trintignant.

"C’était indispensable pour moi de parler des femmes battues"

Nadine Trintignant est revenue notamment sur la séquence où l’on évoque les femmes battues, à l’image de ce qui est arrivé à Marie Trintignant. "C’était indispensable pour moi de parler des femmes battues. Mon fils, Vincent Trintignant, qui l’a vue, m’a dit : 'je trouve formidable ce que tu as fait, sauf que pourquoi as-tu reparlé des femmes battues ?' Et je lui ai dit : 'Vincent, quand on a la possibilité, même si on n’est pas une star, de parler d’un problème terrible qui est dans le monde entier, par respect pour la douleur de ces femmes, j’avais besoin d’en parler'."

 

À lire aussi :


Retrouvez “L'invité média” de Gilles Ganzmann chaque jour à partir de 10h00 dans le 10h - midi Sud Radio avec Valérie Expert.