single.php

Magloire : "Sur les 20 personnages, nous n'avons eu aucune déception"

Le chroniqueur et animateur de télévision Magloire était l'invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann dans "Sud Radio Média" le 17 janvier 2023 dans "Le 10h - midi".

Magloire
Magloire, invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann dans "Sud Radio Média" sur Sud Radio.

TV5MONDE lance "Rassemblance", la nouvelle série-documentaire incarnée par Magloire Delcros-Varaud. Depuis le samedi 14 janvier 2023, un épisode de 26 minutes sera diffusé chaque semaine sur TV5MONDE à 9 heures, puis disponible sur sa plateforme mondiale gratuite TV5MONDEplus.

 

Magloire : "Tout ce qui n’est pas dit est le plus important"

Portée et inspirée par la vie de Magloire, né d'une mère togolaise et élevé par une mère française du sud-ouest de la France, la série documentaire part à la rencontre de personnes qui ont rejoint l'hexagone pour s'y installer, à la recherche d'un avenir meilleur. Qu’ils aient fui une zone de guerre, cherché à nourrir leur famille ou choisi la France pour ce qu’elle est, « Rassemblance » démontre que l’intégration est possible, que la différence est salutaire pour le bien commun et le vivre-ensemble.

 


"On est au-delà de la résilience. C’est des gens qui ont vécu des choses tellement effrayantes que parfois c’est de l’ordre de l’indicible. J’étais à Montreuil avec des femmes maliennes : tout ce qui n’est pas dit est le plus important", a commenté Magloire.

"Quand on prend le temps de découvrir quelqu’un, on en tire toujours quelque chose"

Comment est née cette série documentaire ? "C’est une histoire d’amitié de travail. Le producteur Aurélien Combelles dit toujours que Magloire, on ne l’a pas bien vu à la télévision. Et l’équipe de TV5MONDE a dit : 'Banco, on va voir Magloire d’une façon différente'.

 


Nous avons une réalisatrice qui a fait son travail de recherche. Elle est très proche de tout ce qui est associatif. Et elle épluche la presse quotidienne régionale. C’est elle qui était chargée ces personnes. Sur les 20 personnages, nous n’avons eu aucune déception. Quand on prend le temps de découvrir quelqu’un, on en tire toujours quelque chose", a raconté Magloire.

Quelle histoire a le plus marqué Magloire ? "En 1929 on fait venir des ouvriers d’Ukraine et de Pologne. Trente ans plus tard, ils sont partis parce que la mine est fermée en 1943 par les Allemands. Les rapatriés arrivent d’Asie, puis les réfugiés. Et là, ce sont les Ukrainiens et les Polonais qui accueillent ces gens. Et dans l’émission on voit une mamie ukrainienne qui dit : 'Moi, j’ai 26 petits-filleuls vietnamiens'."

À lire aussi :

L'info en continu
13H
12H
10H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/