Laurence Boccolini : "J'aimerais bien être comédienne !"

L’animatrice Laurence Boccolini, que vous retrouvez désormais du lundi au vendredi dans "Tout le monde veut prendre sa place", le jeu de la mi-journée de France 2, dont elle a repris la présentation en août, était l’invitée de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 24 septembre dans "Le 10h - midi".

L’animatrice Laurence Boccolini, invitée de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Laurence Boccolini : "Reprendre 'Tout le monde veut prendre sa place', c'est violent !"

Laurence Boccolini a remplacé Nagui le 9 août 2021 pour la présentation de l'émission "Tout le monde veut prendre sa place", du lundi au vendredi à 12h sur France 2. Si l'animatrice confie "adorer" cette nouvelle aventure, elle affirme avoir beaucoup réfléchi avant. "Il a fallu que je fasse le pilote avant pour savoir si l'émission en elle-même me plaisait. J'ai réfléchi parce que ce n'est pas simple en termes de ce qu'on se prend dans la figure, explique-t-elle. C'est violent... J'ai eu le droit à toutes les insultes sur mon physique, ma vie perso... C'est incroyable comme on essaye de m'atteindre ! On peut m'attaquer en tant qu'animatrice, je peux comprendre, mais pourquoi m'attaquer sur tout le reste ? C'était difficile le premier mois, reconnaît-elle. Je n'appelle pas ça des journalistes, les vrais journalistes ne parlent pas comme ça !"

 

 

Laurence Boccolini : "Ça fait belle lurette que je ne me sens pas définie par la haine des autres"

Toutefois, Laurence Boccolini relativise : "ça fait belle lurette que je ne me sens pas définie par la haine des autres. Je ne les connais pas. Que ce soit en télé quand on dit du mal de moi, que ce soit des gens qui écrivent des horreurs, je n'aime pas tout le monde, donc je comprends très bien qu'on ne m'aime pas, mais ça ne définit pas mon travail, ni ce que je vais faire, ni l'avis des directeurs des chaînes !", souligne l'animatrice. Elle rapporte avoir été surprise par le fait que beaucoup de ces messages venaient de femmes. Pour elle, "il y a d'abord les fans de Nagui qui n'ont pas accepté. Mais c'est normal, on s'y attendait. Il y en a d'autres qui, gratuitement, vont dire des horreurs parce qu'ils n'ont que ça à faire... Elle assure que ça ne la poussera pas à arrêter la télé. "Je le vis depuis que je suis à la télé !", rappelle-t-elle un peu amèrement.

Laurence Boccolini affirme ne pas regretter sa décision. "On s'éclate vraiment, on a trouvé notre rythme. J'ai du public, des candidats, on danse, on chante !", se réjouit-elle.

 

Laurence Boccolini : "J'aimerais bien être comédienne !"

Laurence Boccolini confie avoir beaucoup de projets, notamment "Les comiques préférés des Français". "On a d'autres projets avec la production qu'on aimerait bien faire, annonce-t-elle. Il y a aussi l'Eurovision, un grand moment, toujours avec Stéphane Bern je pense. On a 'En route pour l'Eurovision', en décembre, après, on ira en Italie mais on ne sait toujours pas dans quelle ville. J'étais ravie, comme une petite fille, c'était mon rêve de faire l'Eurovision !"

La comédie ? "J'aimerais bien être comédienne !", affirme Laurence Boccolini. L'appel est lancé !

 

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !