Julian Bugier-"Le RAID raconté de l’intérieur : 35 ans d’intervention à haut risque" : "Ce sont des archives absolument inédites"

Le journaliste Julian Bugier et Robert Broussard, le fondateur du Raid, étaient les invités de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 9 mars dans "Le 10h - midi". Ils reviennent sur le document spécial "Le RAID raconté de l’intérieur : 35 ans d’interventions à haut risque", diffusé le 9 mars à 21h05 sur France 2 .

Le journaliste Julian Bugier et Robert Broussard, le fondateur du raid, invités de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Julian Bugier : "On avait envie de mettre en lumière le travail du Raid et leurs sacrifices au service de la France"

Julian Bugier présente le journal de 13h tous les jours sur France 2. Le journaliste présente l'émission spéciale "Le RAID raconté de l’intérieur : 35 ans d’interventions à haut risque", diffusée mardi 9 mars à 21h05 sur France 2. Ce qui ressort de ce documentaire "vraiment remarquable, c'est le courage de ces hommes confrontés quotidiennement au risque de mourir " souligne Valérie Expert. "On voit l'entraînement exceptionnel et la capacité de concentration de ces hommes d'exception confirme Julian Bugier, qui confie avoir "découvert plein de choses. Par mon métier, j'ai eu la chance de côtoyer beaucoup de membres du Raid et de participer à certains reportages à leurs côtés, mais on retrace en 2 heures très haletantes 35 ans d'histoire de création du Raid, qui sont des hommes d'exception, qui font un travail remarquable dans l'abnégation permanente, qui risquent leur vie pour les autres. À l'occasion de cette date anniversaire, on avait envie de mettre en lumière leur travail et leurs sacrifices au service de la France".

Cagoulés et vêtus de noir, les hommes du Raid montent en première ligne, au péril de leur vie, face aux preneurs d'otages, aux criminels, aux terroristes. Julian Bugier raconte l'histoire de cette unité d'élite, depuis sa première intervention en 1985,  il y a tout juste 35 ans, sous les ordres du commissaire Broussard, légende de la police. "Il s'est vu confier il y a 35 ans la mission de réunir les meilleurs policiers dans une unité d'élite : le Raid a été créé le 23 octobre 1985, avec l'idée d'aider les policiers dans les prises d'otages, dans la lutte antiterroriste, dans le grand-banditisme".

"Ce qui est assez inédit ajoute le journaliste, c'est que pour la première fois, ce sont les homme du Raid eux-mêmes qui se racontent. Par définition, ce sont des hommes de l'ombre, qu'on a plutôt l'habitude de voir de loin et qui parlent assez peu de ce qu'ils font. Ils ont accepté de parler facilement, car on est dans la pédagogie, le décryptage et le souci de vérité". 

 

Robert Broussard : "On ne se détache pas complètement quand on a touché à ce service !"

Interrogé sur la prise d'otages au Palais de Justice de Nantes le 19 décembre 1985, "c'était une affaire test pour la création de ce nouveau service se souvient Robert Broussard. Il ne fallait pas se tromper et le résultat final a été un grand soulagement". Dans cette affaire, on voit tout l'aspect psychologique, car c'est uniquement la négociation qui a permis d'arriver à une issue heureuse. "Ça été un corps à corps psychologique extrêmement dense, qui a duré près de 36 ans, avec des individus pour certains chevronnés" explique Robert Broussard. "Les documents audios qu'on entend dans le documentaire sont assez inédits, on les avait assez peu entendus jusqu'à présent précise Julian Bugier. Au-delà de cette histoire, qui est la première affaire emblématique des policiers du Raid, ce qu'on montre à travers ce documentaire, c'est l'évolution des techniques d'intervention, à la fois sur la négociation, qui était quelque chose de relativement nouveau à l'époque, et sur les opérations qui étaient ultra dangereuses. On montre qu'au fur et à mesure des crises, les hommes du Raid se sont organisés et ont fait évoluer leur technique".

"C'est plus fort que moi, à chaque fois qu'il y a une opération d'envergure, je cherche à savoir comment ça se passe ! explique Robert Broussard. J'ai des contacts très fréquents avec le chef actuel. On ne se détache pas complètement quand on a touché à ce service ! confie-t-il. Il y a une très grande solidarité et amitié entre les différents patrons du Raid".

 

"Ce sont des archives absolument inédites que l'on donne à voir au public à travers les reconstitutions"

D'autres affaires ont jalonné l'histoire du Raid, dont celle de "Human Bomb", avec le témoignage très fort de la médecin Evelyne Lambert, qui s'est retrouvée propulsée dans une maternelle prise en otage en 1993. Elle revient pour la première fois face caméra sur sa confrontation avec "Human Bomb". "Ce sont des archives absolument inédites que l'on donne à voir au public à travers les reconstitutions annonce Julian Bugier. C'est la particularité 'd'Histoires secrètes' : au milieu des archives, il y a des reconstitutions plus vraies que nature, pour comprendre les enjeux et les discussions à l'instant T. Là encore, on voit comment les hommes du Raid ont fait évoluer leurs techniques de négociation, d'approche et d'intervention".

Quel est le rapport à la mort ? s'interroge Valérie Expert. "Très rapidement, il faut essayer de juger l'adversaire que l'on a et ne pas en rajouter mais également s'imposer explique Robert Broussard. C'est un contact qui doit d'abord être humain, il ne faut pas en rajouter insiste-t-il, ni sous-estimer l'adversaire".

 

 

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !