Dr Jean-Michel Cohen : "Les gens cherchent la parole d’expert"

Le docteur Jean-Michel Cohen, que vous retrouverez ce soir sur C8 à 18h30 dans "C’est que de la télé", et qui nous présente son livre Mieux manger pour les nuls (éditions First), était l’invité de Valérie Expert, Rémy Pernelet et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 5 février 2019 dans "Le 10h - midi".

Thumbnail

Dr Jean-Michel Cohen : "Je suis rentré dans un système éducatif"

A travers les 540 pages de son livre Mieux manger pour les nuls, le docteur Jean-Michel Cohen dévoile tout ce qu’il faut savoir pour une meilleur alimentation et pour une meilleure santé. "Je donne tous les renseignements sur la nourriture et sur les régimes aussi", précise-t-il. 

"Je suis rentré dans un système éducatif. Je considère que notre mission, c’est moins de donner une feuille de papier avec des régimes que plutôt d’essayer d’instruire les gens et de faire en sorte qu’ils s’approprient toutes les connaissances en terme de nutrition."

Écrire ce livre avait pour lui l’objectif d’éclairer les consommateurs, envahis d’informations différentes sur l’alimentation et qui ne savent plus où trouver la bonne information. "Je vois que les gens cherchent la parole d’expert, donc là j’ai un rôle à jouer", explique Jean-Michel Cohen. "Les chiffres parlent d’eux-mêmes", ajoute-t-il en reprenant le nombre de personnes qui le suivent sur les réseaux sociaux : ses vidéos ont été vues plus de 30.000 fois et 150.000 abonnés le suivent sur Youtube.

Jean-Michel Cohen : "On ne peut pas distinguer la nutrition des modèles économiques"

Jean-Michel Cohen parle de l’influence du marketing sur les habitudes alimentaires : "Il y a beaucoup de bêtises qui sont dites, sans compter qu’on n'est pas capable de faire la différence entre ce qui est marketing et ce qui ne l’est pas". Jean-Michel Cohen alerte ainsi sur l’arnaque du label bio en prenant l’exemple de la pâte à tarte bio qui utilise, d’un côté, de la farine bio et de l’autre, de l’huile de palme.

"L’industrie agroalimentaire est à l’affut de tout segment de marché qui va pouvoir lui permettre d’augmenter ses profits", dénonce le médecin. Jean-Michel Cohen prend l’exemple des produits sans gluten pour dénoncer une nouvelle fois la politique marketing des industries : "Ils ont poussé l’accent sur le sans gluten parce qu’on vendait plus cher du sans gluten, donc la marge était meilleure. On ne peut pas distinguer la nutrition, des modèles économiques".