Cyril Féraud : "La Carte aux Trésors" permet de mettre devant la télé plusieurs générations

Cyril Féraud est de nouveau aux manettes du jeu d’aventure "La Carte aux Trésors" sur France 3. Le tout nouvel épisode sera diffusé le 14 avril 2021 à 21h05.

Cyril Féraud présente "La Carte aux trésors" sur France 3. © AFP

"Je trouve que 'La Carte aux Trésors' permet de mettre devant la télé plusieurs générations, ce qui est très, très difficile aujourd’hui", a déclaré Cyril Féraud. Il était l’invité de Christine Bouillot et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 14 avril 2021 dans "Le 10h - midi".

 

Cyril Féraud : "‘La Carte aux Trésors’ est un prétexte pour parler du patrimoine d’une façon ludique"

"On est dans les Pyrénées-Atlantiques, on va se balader du Pays basque au Béarn. On va démarrer à Biarritz, s’arrêter à Bayonne, découvrir l’intérieur des terres, les rivières de là-bas qu’on appelle des gaves, on suivra la transhumance dans les montagnes. En termes de rebondissements c’est un épisode exceptionnel.

Dans cette émission on peut s’attarder sur des points précis du patrimoine. Ce soir on va démarrer avec le jambon de Bayonne, vous allez voir qu’il n’est pas de Bayonne justement. ‘La Carte aux Trésors’ est un prétexte pour parler du patrimoine d’une façon ludique", a déclaré Cyril Féraud.

"Aujourd’hui on est en ultra-haute définition"

Je regardais cette émission quand j’étais petit, avec mes parents et grands-parents. Je rêvais de piloter un jeu d’aventure sur France Télévisions, et c’est moi qui suis allé voir Emmanuel Garcia, le patron des jeux de France Télévisions. Et tous les deux, on est allés convaincre notre patron de l’époque de relancer 'La Carte au Trésors', qui était une marque qui manquait sur France 3. C’était une époque où France 3 voulait lancer plus de prime times régionaux.

Cette émission, les gens la connaissaient sur les téléviseurs d’ancienne génération, en basse définition. Aujourd’hui on est en ultra-haute définition, on a des caméras de cinéma sur un hélico pour des prises de vue aériennes. On a des petites caméras GoPro qu’on peut embarquer dans les gilets de candidats pour faire l’impression de courir avec eux. Je savais que ces nouvelles façons de filmer, de raconter, allaient apporter un plus à cette émission. On utilise les drones au maximum. Mais un drone ne peut pas filmer en ville, c’est interdit. C’est pour ça qu’on utilise toujours les hélicos."

 

"On compense toutes les émissions carbone"

Cyril Féraud a tenu à nuancer l’impact carbone de son émission. "On compense toutes les émissions carbone de nos hélicos mais aussi de tous les véhicules qu’on utilise avec une société qui s’appelle Reforest Action. On compense aussi les éventuels billets d’avion que nous prenons pour nos tournages, quelque chose que très peu d’émissions de télévisions font en France. Les gens peuvent dire : ‘La Carte aux Trésors’ est une émission qui pollue, ils ont des hélicos. Mais regardez le bilan carbone d’une émission tournée sur un plateau à la Plaine Saint-Denis : ils ont des projecteurs puissants pour l’éclairage et des groupes électrogènes qui tournent toute la journée en cas de coupure de courant éventuelle. Le bilan carbone de ces émissions n’est pas meilleur que le nôtre."


Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !