Clémentine Célarié : "Dans une série j'apprécie une intrigue policière forte"

La comédienne Clémentine Célarié était l'invitée de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 2 février 2022 dans "Le 10h - midi".

Clémentine Célarié
Clémentine Célarié, invitée de Valérie Expert et Gilles Ganzmann dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Clémentine Célarié joue dans la série "Police de Caractères", que France 3 diffuse le samedi. Le 5 février 2022 sera diffusé l’épisode 3 ("Cadavre exquis"), et le 12 février 2022 l’épisode 4 ("Un loup dans la bergerie").

 

Clémentine Célarié : "Ce qui est attachant pour moi dans une série, c’est de voir des personnages dans lesquels on peut se reconnaître"

"C’est vivant. Le réalisateur, Gabriel Aghion, a un ton, une complicité qui fait qu’on a une plus grande liberté dans ce qu’on fait. Il y a des acteurs fantastiques autour de moi. Gabriel a ce talent, ce ton de tendresse et de drôlerie en même temps, il a de l’humour. Tout cela fait qu’il y a une liberté.

Le producteur nous laisse nous approprier les personnages. On fait des lectures, on creuse, on essaie que ce soit le plus vrai possible. Quand je regarde une série, ce qui est attachant pour moi, c’est de voir une intrigue policière forte mais aussi de voir des personnages dans lesquels on peut se reconnaître", a raconté Clémentine Célarié.

 

"À chaque représentation c’est comme si vous grimpiez une montagne"

Clémentine Célarié joue aussi au théâtre dans "Une vie", une adaptation du roman de Guy de Maupassant, actuellement en tournée partout en France. "Le théâtre, c’est sacré, c’est la transcendance. C’est tellement génial de partager. Hier soir j’étais à Cahors, dans un théâtre à l’italienne. Ce soir ça va être Montauban. Et puis les gens reviennent au théâtre, ils sont présents, c’est formidable", a déclaré Clémentine Célarié. Et sa vie de comédienne ? "La vie d’une comédienne au théâtre, c’est chambre d’hôtel tous les jours. Il n’y a pas de vie. J’ai une vie tous les jours avec mon spectacle. Je suis avec mon administrateur, je suis avec mes deux régisseurs, qui sont vraiment super. On ne voit pas le monde tellement. Je n’ai pas de place pour un amoureux. Les tournées, ce n’est pas du tout du tourisme, on ne voit pas du tout de paysages."

 


Clémentine Célarié a aussi évoqué son cancer, dont elle a guéri. "La vie de Jeanne, que j’essaie d’incarner au mieux sur cette falaise d’Étretat sur scène, a été interrompue par mon cancer du colon. J’ai été obligée de le cacher car on est dans une société où les gens ont peur du cancer. La vie a été interrompue, celle de Jeanne et puis la mienne. Maintenant elle a redémarré. À chaque représentation c’est comme si vous grimpiez une montagne. Vous avez l’impression de vous dépasser et de chasser la moindre petite poussière qui pouvait rester. Mais je suis guérie complètement, même si dans cette société on ne pense jamais qu’on puisse guérir du cancer. Je ne l’ai pas dit à mes enfants tout de suite ni à mes parents pour ne pas les inquiéter trop. Et puis je ne voulais pas condamner la pièce. Avec Jérôme Foucher, mon producteur, ami et ange gardien, on voulait absolument le cacher pendant cette tournée."


Retrouvez “L'invité média” de Gilles Ganzmann chaque jour à partir de 10h00 dans le 10h - midi Sud Radio avec Valérie Expert.