Charlotte de Turckheim : "j’ai l’impression que j’en suis à mon premier film"

L'actrice et réalisatrice Charlotte de Turckheim était l’invitée de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 22 décembre 2021 dans "Le 10h - midi".

Charlotte de Turckheim
Charlotte de Turckheim, invitée de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

C’est le 22 décembre 2021 que sort sur les écrans le nouveau film de Charlotte de Turckheim, "Mince Alors 2 !".

 

Charlotte de Turckheim : "soit on ne s’aime pas du tout, soit on se surkiffe"

"Le point de départ de ce film, c’est le poids. Mais on parle aussi de la différence, de toutes les différences, et surtout de celle d’être mal dans sa peau ou d’être complexé. C’est cela qui m’a amusée : finalement, nous sommes tous mécontents de notre apparence physique. Qu’on soit gros ou pas, on se prend tous en photo, et les gens disent : qu’est-ce qu’elle est grosse, qu’est-ce qu’elle est moche ! Mais, trois ans après, quand on regarde ces mêmes photos, on se dit : je n’étais pas si mal que ça ! J’ai l’impression que soit on ne s’aime pas du tout, soit on se surkiffe", a déclaré Charlotte de Turckheim.

 


Charlotte de Turckheim a puisé l’idée de ce film dans son histoire personnelle. "En tant que jeune fille, à l’adolescence, je souffrais beaucoup de mon poids. Je me suis rendu compte à quel point c’est douloureux, quand tu attaques la période de l’adolescence. Les jeunes sont déjà très cruels entre eux. Mais si en plus tu n’es pas dans la norme, ça devient des violences assez incroyables." Charlotte de Turckheim, a-t-elle fait la paix avec son corps ? "Nos, pas vraiment. Ça dépend des jours. Le mardi je ne me supporte pas, et le jeudi je me kiffe."

"Avec les chaînes de télévision, à chaque fois il faut se battre"

Était-il facile pour Charlotte de Turckheim de trouver et de parler aux autres personnes grosses de ce qui leur arrive, afin de nourrir le scénario de son film ? "Comme les gens savent que je suis bienveillante, ils se confient facilement." Et avec les chaînes de télévision ? "J’en suis à mon sixième film, et j’ai l’impression que j’en suis à mon premier film. À chaque fois il faut se battre parce que ce n’est pas la même époque, ce ne sont pas les mêmes directeurs de chaînes, les décisionnaires changent tout le temps… À chaque fois il faut tout recommencer à zéro, et c’est incroyable. Les partenaires interviennent énormément. Mais en même temps je peux les comprendre, car c’est beaucoup d’argent, un film. J’ai l’impression que le cinéma, c’est un métier de parieurs. C’est un pari collectif, un pari qu’on prend tout ensemble. Je me sens reconnaissante."

 


Qui est responsable du cette "épidémie" de l’obésité dans notre société ? "C’est sûr que la malbouffe est là, c’est sûr qu’il faut que les parents se responsabilisent. Si on a des enfants en surpoids, il faut que nous parents, on se demande quelle est notre part de responsabilité là-dedans", a répondu Charlotte de Turckheim.

 

À lire aussi :

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast
Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !