Bernard Mabille : "Si j'étais beau mec, je ne pourrais pas me permettre de dire ce que je dis !"

Bernard Mabille présente son nouveau spectacle "Fini de jouer !", qui sera diffusé samedi 29 janvier à 21h sur Paris Première, en direct du Théâtre de la Bruyère. L'humoriste était l’invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 24 janvier dans "Le 10h - midi".

Bernard Mabille
Bernard Mabille, invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Dans son nouveau spectacle "Fini de jouer !", Bernard Mabille garde la main sur la politique et sort le grand jeu. Un spectacle sans censure "à part les problèmes physiques, les maladies". "J'attaque surtout les hommes politiques", explique l'humoriste qui estime que "si l'homme politique a voulu être élu, on a le droit de tout lui faire !"

Bernard Mabille : "Je ne suis pas vraiment un méchant !"

"Je dis du mal avec beaucoup de recul, tient à souligner Bernard Mabille mais je ne suis pas vraiment un méchant ! J'aime bien taquiner donc je taquine". Aussi bien à droite, qu'à gauche comme au centre. "J'aime bien Zemmour parce que c'est un nouveau dans la partie, mais ils m'inspirent tous. C'est formidable parce que je me sens un peu dans l'état du mec qui va cueillir des champignons. Il part en forêt, il se dit qu'il va peut-être trouver des belles pièces. Et là, les champignons sautent directement dans mon panier !"

 

"Je suis 'sauvé' par un physique un peu ingrat !"

Bernard Mabille raconte avoir déjà été menacé par des politiques. "À la grande époque par Le Pen et le Front National, au sujet d'un texte que j'avais écrit pour Thierry Le Luron pour décrire ce qui nous arriverait si le Front National passait. J'ai eu des petits soucis mais pas méchants ! Il y a, en France, heureusement encore le droit à la satire et à la caricature". L'humoriste évoque la dernière caricature de Charlie Hebdo sur la mort de Gaspard Ulliel qui a pu choquer. "J'ai trouvé ça nul ! J'ai trouvé que ça manquait de talent". Pour lui, "les meilleurs sont partis chez Charlie Hebdo..."

"Je suis 'sauvé' par un physique un peu ingrat !, estime Bernard Mabille. Si j'étais beau mec, je ne pourrais pas me permettre de dire ce que je dis !"

 

 

Retrouvez “L'invité média” de Gilles Ganzmann chaque jour à partir de 10h00 dans le 10h - midi Sud Radio avec Valérie Expert.

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.